(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Description sommaire des phares et fanaux allumés sur les côtes de France au 1er juillet 1846"

îfl 



fl MINISTÈRE 

DES TRAVAUX PUBLICS. 



ADMINISTRATION GENERALE 
DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



PHARES ET FANAUX 



COTES DE FRANCE. 



1846. 



EM(MOi-Ol/\/-^ £Ç>3>& .. c38^». 






< 



MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS. 



ADMINISTRATION GÉNÉRALE 
DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



DESCRIPTION 

SOMMAIRE 

DES PHARES ET FANAUX 

ALLUMÉS 

SUR LES CÔTES DE FRANCE 

AU 1" JUILLET I8/16. 




PARIS. 
IMPRIMERIE ROYALE. 

1846. 



eurcoi.ovw.vc&sc c3g<v. \ 



•;;■ - 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



DESCRIPTION 

SOMMAIRE 

DES PHARES ET FANAUX 

ALLOUÉS 

SUR LES CÔTES DE FRANCE 

AU 1" JUILLET 1846. 



OBSERVATIONS PRÉLIMINAIRES. 



L'Administration des ponts et chaussées renouvelle 
chaque année, depuis i83o, la publication du tableau 
descriptif des phares et fanaux des cotes de France, afin 
de tenir les navigateurs au courant des additions et mo- 
difications que reçoit progressivement notre éclairage ma- 
ritime. 

Dans cette description sommaire, les positions géogra- 
phiques des feux sont indiquées , pour la plupart , d'après 
le tableau annexé à la Connaissance des temps (1). 



(1)1 


osl à remâ 




OHRit 


des inu 


quees par 1 


Connais 


an ce des 


Umps. 






™ ,!„,„„.„ 




ries du 


l'tiolc. français, \p\ 


e S d.pu 




y-'"v" 


1821, soi 


s la iiircclioi 










lient m 


if\\l\*- 


ne diffère» 


e en plus de 


51", 


c'julun 


dû dernier 


es dclcr 


uiurlion 


d.U 


jicvm. 


gôograpU 


((IIP de lïvcst 















© École Nationale des Ponts et Chaussées 



Les airs de vent sont rapportés au méridien vrai de 
chaque lieu. 

Les élévations données sans autre explication sont rap- 
portées au niveau des plus hautes marées. On a de plus 
indiqué les élévations au-dessus du sol pour la plupart des 
feux allumés sur des édifices dont la base domine le même 
niveau de 5 à 6 mètres au moins. 

Les portées sont comptées en milles marins de 60 au de- 
gré. Elles ont été évaluées approximativement, d'après 
l'intensité et l'élévation des feux, et en ayant égard à l'é- 
lévation présumée de l'observateur. On conçoit d'ailleurs 
qu'elles peuvent éprouver de fortes variations en plus ou 
en moins, selon l'état de l'atmosphère. 

Les feux qui vont être décrits peuvent être divisés, 
quant à leurs caractères dislinctifs, en trois genres prin- 
cipaux : 



Feux fixes; 

Feux à éclipses; 

Feux variés ' par des éclats précédés et suivis de courtes 
éclipses. 

Les feux fixes des côtes de France ne diffèrent entre eux, 
au premier aspect, que par leur plus ou moins grande 
intensité, si l'on en excepte toutefois quelques ■pelils feux 
rouges. 

hesfeux à éclipses, autrement dits feux tournants, n'of- 
frent généralement de différences bien tranchées que dans 
la durée de leurs phases. Elles se reproduisent régulière- 
ment à des intervalles qui varient, selon la disposition des 



(5) 
appareils , d'une demi-minute à 2 minutes trois quarts. Le* 
éclats qui alternent avec les éclipses, dans les feux de ce 
genre, acquièrent progressivement en quelques secondes 
leur maximum d'intensité, et décroissent ensuite par les 
mêmes gradations. 

Les feux variés par des éclats, précédés et suivis de courtes 
éclipses (appelés aussi feux à courtes éclipses), se distin- 
guent des feux tournants ordinaires , 1° par l'intensité et 
la durée de la lumière fixe , qui succède à chaque' éclat en 
se maintenant pendant 2 à 3 minutes selon la disposition 
de l'appareil ; 2° par la courte durée de l'éclipsé qui pré- 
cède et qui suit immédiatement chacun de ces mêmes 
éclats. 

La coloration en rouge des éclats de ce troisième genre 
de feux offre un moyen accessoire de distinction, qui a été 
appliqué au fanal de la pointe d'Alpreck (Pas-de Calais), 
au phare de l'île Vierge (Finistère), et au nouveau fanal 
de la pointe orientale de l'île de Groix (Morbihan). 

Deux systèmes d'appareils sont employés à l'éclairage des 
phares de France, savoir : 

i" Les appareils catoplriques , ou à réverbères, tels que 
ceux des anciens phares de. Calais , du cap d'Ailly, du cap 
Fréhel, et de la pointe des Baleines, ainsi que du phare 
flottant de Tallais (Gironde), et de quelques fanaux d'en- 
trée de ports ; 

2° Les appareils dioplriques, ou lenticulaires, tels que 
ceux des phares de Dunkerque, du cap Gris-Nez, de Bar- 
jleur, à'Oaessant, de Belle-Ile, de Cordouan, etc., etc. 

Comme le navigateur n'a généralement à s'occuper des 
feux de cote que sous le rapport de leur gisement et de 



(6) 
leurs apparences, on a cru devoir écarter des descriptions 
ci-après tout détail sur la disposition des appareils d'éclai- 
rage. 

Toutefois il existe entre les effets des phares anciens 
et nouveaux, de même caractère, certaines différences sur 
lesquelles il n'est pas inutile d'appeler ici l'attention, at- 
tendu qu'elles peuvent concourir à écarter quelques 
chances de méprise, particulièrement entre les feux tour- 
nants à éclipses. 

Les phares lenticulaires à éclipses présentent des éclats 
très-brillants, mais dont la durée n'excède guère 8 à g se- 
condes, tandis que, dans plusieurs appareils tournants à 
réflecteurs, les éclats restent visibles pendant 12 à 1 5 se- 
condes. 

Par compensation, les feux de la première espèce offrent 
l'avantage de ne pas s'éclipser complètement, du moins 
pour un observateur placé dans un rayon qui , en temps 
ordinaire, peut varier de 8 à i5 miljes marins, selon que 
l'appareil est de second ou de premier ordre. Durant tout 
l'intervalle de temps qui sépare la fin d'un éclat du com- 
mencement de l'éclat suivant, le phare présente encore 
une petite lumière fixe à l'aide de laquelle on peut conti- 
nuer sans interruption les opérations de relèvement. 

Dans la plupart des phares tournants à réflecteurs, 
cette lumière accessoire est presque nulle, et les éclipses 
deviennent totales au delà d'une distance souvent infé- 
rieure à 3 milles marins. 

Pour mettre les navigateurs à même de comparer le3 
effets des deux systèmes d'éclairage, on a distingué les 
phares lenticulaires , par ce signe particulier 0, auquel s'a- 



(7) 
joule l'indication de l'ordre de l'appareil, ainsi qu'il suit 

1" ordre [ . 1 .] 

" 2' ordre [0.2.] 

S? orihc [3.3-1 

Idem, petit modèle [ Q . 3. p. ] 

h' ordre, ou feu de port [ © ■ 4- ) 

Idem, grand modèle. [ © . 4. g.] 

L'aslérisque simple (") placé en tête du nom d'un phare 
indique qu'il a été établi ou renouvelé depuis le 1™ sep- 
tembre i8/i5. L'astérisque double Q indique un pliarcen 
cours d'exécution. 

Le mot fanal, qui est souvent pris comme synonyme de 
phare, ne désigne généralement, clans cette description, 
que des feux de h' ordre , tant de l'ancien que du nouveau 
système. 



(8) 

MANCHE. 

députent PHARE DE DUNKERQUE. 



NORD. 



Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 

minute. [ 0. 1.] 
Entre la grande écluse de chasse et le vieux fort Ris- 
ban, à 800 mètres au S. E. fS. de l'entrée des jetées. 

Lai. 51° 3' 0". — Long. 0' 1' 41" E. 
Élévation 59 m. — Portée 24 milles 'marins. 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totcdes qu'au 
delà d'une distance de 12 à 15 milles marins. Eu deçà de cette 
distance on aperçoit une petite lumière fixe succéder à chaque 
grand éclat, en sorte qu'on ne perd pas le phare de vue. 

Ce phare est particulièrement destiné à éclairer les hanesde 
Dunkerque. Par un beau temps, sa portée dait dépasser leurs 
limites et atteindre, au Nord de ces dangers, la partie méridio- 
nale d'un autre groupe de bancs, qui a été reconnu et décrit par 
M. le capitaine W. Hewett, de la marine royale d'Angleterre (1). 



DEUX FEUX DE PORT DE DUNKERQUE. 

Fixes. 

1° FANAL DE LA JETÉE OCCIDENTALE. 

Sur l'extrémité Nord de cette jetée. 

Élévalion 7 m. — Portée 6 milles. 



(1) Voyez la carie hydrographique de la mer du Nord , pnhlie'e eu J842 pet le 
l.nreju hydrographique de l'Amirauté anglaise. 



2° NOUVEAU FANAL DE L'HEUGUENAR. 

Sur la tour de l'Heuguenar, à 2,200 mètres au S. 39* E. 
de l'entrée des jetées. 

Elévation 26 mètres. 

Ce feu, spécialement destine à éclairer le chenal de 2,200 mè- 
tres de longueur compris entre la tour de l'Heuguenar et l'entrée 
des jetées, projette sa, plus vive lumière dans leur direction, 
qui répond au N. 39° 0. et S. 39" E. A droite et à gauche de 
cette direction, le feu n'est visible en temps ordinaire, et jus- 
qu'à la dislance de 5 à 6 milles marins, que dans un espace an- 
gulaire de 1 à 12 degrés. Mais sa porlée dans l'alignement même 
desjetées peut atteindre jusqu'à 12 et 15 milles marins; en sorte 
qu'il est souvent aperçu avant le feu de l'estacade de l'Ouest. 



PHARE DE GRAVELINES. 

Feu fixe. [ 0.3.] 

Sur le Petit fort Philippe, côté Es! de l'entrée des je 
lées. 

Lat. 51° 0' 17". — Long. 0" 13' 39" O. 
Élévation 29 m. — Porlée 15 milles. 



PHARE DE CALAIS. 



depai\ti-.m;:nï 



I 



Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute et demie Pas-de-Calais. 
en minute et demie. 

Sur la tour centrale de la ville , à 1,560 mèlres de dis- 

2 



( 10) 
lance de la tête des jetées, et à 400 mètres de leur aligne- 
ment, côté Ouest. 

Lat. 50° 57' 36". — Long. e 29' 14" 0. 
Élévation 38 ni. — Portée 18 milles. 



DEUX FEUX DE PORT DE CALAIS. 

Fixes. 

1° FANAL DE LA JETEE OCCIDENTALE. 

Feu rouge. 
Sur l'extrémité Nord de cette jetée. 

Élévation "5 m. — Portée 2 milles. 

2° FANAI. DE MARÉE DU FORT-ROUGE. 

Feu blanc. 

Sur le Fort-Rouge, à droite de l'entrée des jetées, et à 
330 mètres au S. 26° E. de cette même entrée. 

Élévation 10 m. — Portée 4 milles. 

Le feu du Fort-Rouge n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 
2 m. 6 (8 pieds) d'eau à l'entrée des jetées. 

Il est essentiel d'observer que, durant les gros temps, l'accès 
de l'extrémité de la jetée de l'Ouest peut devenir impossible aux 
gardiens, auquel cas le fanal de marée du Fort-Rouge est seul 
allumé. 



( 11 ) 

PHARE DU CAP GRIS-NEZ. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute, [q . 1.] 

Sur le cap Gris-Nez , à 9 milles marins au Nord de Bou- 
logne. 

Lat. 50° 52' 10". — Long. 0" kb' 13" 0. 

vu .■ ( au-dessus du sol.... 14™ ) t, ., «„ ., 
r.lévalion. . J J Portée 22 mil. 

( au-dessus de la mer. . 59 ) 

Il est à remarquer que le feu tournant de Gris-Nez se distingue 
du feu tournant de Calais , 

1° Par la différence des intervalles de temps entre les retours 
de leurs éclats ou de leurs éclipses, ces intervalles étant de 90 se- 
condes au phare de Calais, tandis qu'ils ne sont que de 30 se- 
condes au phare de Gris-Nez ; 

2° Par cette circonstance qu'au phare de Calais les éclats sont 
séparés par des éclipses absolues, tandis que le phare de Gris-Nez 
présente encore , après chaque grand éclat , une petite lumière 
fixe qui ne cesse d'être visible, en temps ordinaire, qu'au delà 
d'une distance de 10 à 12 milles marins. 



FEUX DE MAREE 
DU PORT DE ROULOGNE. 

Fixes. 

V FANAL DE LA JETEE DO NORD-EST. 

Feu. rouge. 
Sur la tête de cette jetée. 

Elévation 5 m. — Portée 1 mille. 

2. 



( 12) 

2* DEUX FANAUX DE LA JETEE DU SUD-OUEST. [0. 4.] 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, à l'extrémité de cette 
jetée. 

Lat. 50° 43' 56". — Long. 0° 45' 4" 0. 

a,, ,. ( Feu supérieur 13" ) d„„.. . -i 

Elévation. . ! . f . | " ortee 9 m "- 

( Feu inférieur 10 ) 

On allume le feu supérieur lorsqu'il y a environ 3 mètres 
( 9 pieds ) d'eau sur le point le plus élevé de la partie extérieure 
du chenal, et le second feu au moment de la pleine mer. 

On les éteint l'un cl l'autre lorsqu'il n'y plus que 3 mètres 
(9 pieds) d'eau dans le chenal. 

Le petit feu rouge de la jetée du Nord-Est est allumé et éteint 
en même temps que le feu supérieur de la jetée du Sud-Ouest. 



FANAL DE LA POINTE D'ALPRECK. 

Feu liane varié de 2 en 2 minutes par des éclats rouges 
précédés et suivis de courtes éclipses. 

[0.4. g.] 

Près de la tour de l'ancien Sémaphore, à 2 milles ma- 
rins \ au S. 24° 0. de l'entrée du port de Boulogne. 

Lat. 50° 41' 57". — Long. 0" 46' 28" 0. 

Élévation. . | au - dessus du so1 10- ) p ortée 10mi , 

au-dessus de la mer. . 49 



( 13 ) 

TROIS FEUX DE LA BAIE D'ÉTAPLES. 

Fixes. 

P FED DE LORNEL. 

Côté Nord de l'embouchure de la Canche. 
Lnt. 50° 33' 38". — Long. 0° 45' 33" 0. 
Élévation 16 m. — Portée 6 milles. 

2° DEDX FEUX DU TOCQOET. 

Placés sur le côté Sud de l'embouchure de la Canche , 
à 16 mètres de distance l'un de l'autre. 

Lat. 50" 31' 43". — Long. 0° W 38" 0. 
Elévation 16 m. — Portée 6 milles. 



DEUX GRANDS PHARES DE LA BAIE D'ETAPLES. 



[En construction. ) 

Deux grands phares à feu fixe, de 20 milles marius\lo portdc, scrout établis iur 
la rive gauche do l'embouchure de la Canche , à 400 mètres au Sud des deux 
fanaux du Toucpot , pour signaler au large les dangereuses approches de la côu 
occidentale du département du Pas-de-Calais. 

Cos deux nouveaux phares seront espacés à 250 mètres l'un de l'autre, et plie» 
■ur une ligne Nord et Sud. 

On ne peut encore assigner lepoaue d« leur installation. 



^ 



( 1" ) 

FEU DE LA POINTE DE BERCK. 

Fixe. [0. 4.] 

Sur la pointe du haut-banc de Berck. 

Lat. 50° 24' 0". — Long. 0' 46' 38" 0. 

m',,' ( au-dessus du sol 11™ ) n ., 

élévation. . J J Portée q nu 

/ au-dessus delà mer. . 20 ) 



nisPÀivTEMENT PETIT FEU DE MABEE DE L'EMBOUCHURE DE LA 
LA SOMME. SOMME. 

Sur la rive Sud do l'cmjiouchara de la Somme , n la poiulo du Hourdel. 

Lat. 50» 12' 51". — Long. 0° 40' 15" 0. 

Portée 2 milles. 



PHARE DE CAYEUX. 

Feu. varié de U en à minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [0 . 3.] 

Entrée de la baie de la Somme, côté Sud. 

Lat. 50° II' 42". — Long. 0° 49' 28" 0. 

Elévation 28 m. — Portée 15 milles. 



DEM™! FEU DE MAREE DU PORT DU TREPORT. 

LA SE1NE-INFÉR. _. , , , 

Fixe. [0 . 4.] 

Sur la jetée de l'Ouest, à 23 m. de son extrémité Nord. 



( 15) 
Lat. 50° 3' 53". — Long. 0" 58' 0" O. 
Elévation 11m. — Portée 9 milles. 
Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 2 m. (0 pieds) 
d'eau dans le chenal à l'extrémité des jetées. 



FEUX DE PORT DE DIEPPE. 

ÉCLAIRAGE DE LA JETEE DE L'EST. 

Trois fanaux attachés à un mât, situé à 10 m. de l'ex- 
trémité de la jetée de l'Est, signalent la position de cette 
jetée, et servent à guider les navires à l'entrée du port, 
savoir : 

1° Un feu fixe allumé pendant toute la durée des nuits. 
Élévation 7 m. — Portée 4 milles. 

2° Un feu de marée placé à 2 m. 60 c. au-dessus du feu 
permanent, et allumé 2 heures et demie avant la pleine 
mer. 

3° Un second feu de marée , intermédiaire aux deux 
précédents, et allumé 2 heures avant la pleine mer. 

On éteint ce feu intermédiaire au moment de la pleine nier, 
et 2 heures après on éteint le feu supérieur. 

Ces deux feux ne sont d'ailleurs allumés qu'autant que l'état 
de la mer n'interdit pas l'accès du port. 

Pour guider la marche d'un navire qui se dirige vers le port, 
on maintient le mât qui porte les fanaux dans une situation ver- 
ticale, tant que le navire fait bonne route, et dans le cas con- 
traire, on incline ce mât du côté où il faut gouverner. 

Les capitaines qui veulent profiter de ces signaux doivent pla- 
cer deux fanaux en évidence, l'un à l'avant, l'autre à l'arrière de 
leur navire. 



( 16) 

FANAI. DE MARÉE DE LA JETEE DE L'OUEST. 

Fixe. [0.4g.] 

Sur la jetée de l'Ouesl, à 35 m. de son extrémité Nord. 
Lat. 49° 56' 2". — Long. 1° 15' 12" 0. 
Elévation 12 m. — Portée 10 milles. 
Ce feu n'estallumé qu'autant qui! y a au moins 3°\25 (10 pieds) 
d'eau dans la passe. 



PHARE DE L'AILLY. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de 80 en 80 
secondes. 

Sur le cap d'Ailly. 

Lat. 49° 55' 7". — Long. 1° 22' 40" 0. 

au-dessus du sol 20' 

au-dessus de la mer , . 93 



Elévation. 



Portée 18 mil. 



FEU DE MAREE DE S l -VALERY-EN-CAUX. 

Fixe. 

Sur la jetée de l'Ouest, à 66 m. de son extrémité Nord. 

Lat. 49° 52' 25". — Long. 1° 37' 35" 0. 
Elévation 9 m. — Portée 6 milles. 

Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 2 m ,60 (S pieds) 
d'eau dans le chenal, a l'extrémité des jetées. 



( 17 ) 

PHARE DE FÉCAMP. 

Feu fixe. [O. 1.] 
Sur la pointe Fagnet, près delà Chapelle de Notre-Dame- 
du-Salut, à gauche de l'entrée du port de Fécamp. 
Lat. 49° 46' 5". — Longitude 1° 58' 3" O. 

Élévation. . j a «" dessus d« sol. . . . 17» j Portée lg ^ 
au-dessus de la mer. 130 ) 



FEU DE MAREE DE FECAMP. 

Varié de 3 en 3 minutes par des éclats précédés et suivis de 
courtes éclipses. [©.4.] 

Sur la jetée du Nord , à 53 m. de son extrémité Ouest. 

Élévation 12 m. — Portée 9 milles. 

Ce feu n'est allumé qu'autant qu'il y a au moins 3"\25 (10 pieds) 
d'eau à l'entrée du chenal. 



DEUX PHARES DE LA HEVE. 

Feux fixes [Q. 1.] 
Sur le cap de la Hève, à 63 m. de distance l'un de 
l'autre, direction N. 18° 39' E., et S. 18' 39' O. 

Tour du Sud. Lat. 49° 30' 43". —Long. 2" 16' 7" O. 

Élévation ( au-dessus du sol. .. . ^^ œ I Portée 20 mil 
des2phares( au-dessus de la mer . 121 ) 

Les anciens appareils à réflecteurs des phares de la Hève ont 
été remplacés , depuis le mois d'août 1845, par des appareils 
lenticulaires. Ce renouvellement a eu particulièrement pour ob- 
jet de répartir plus uniformément la lumière sur l'horizon mari- 
time à éclairer, 

3 



( 18) 

FEU DE PORT DU HAVRE. 

Fixe. [0. 4- g-] 

Sur la jetée du Nord, à 11 m. de son extrémité Ouest 
et à 2 milles j au S. 36° E. des phares de la Hève. 

Lat. 49° 29' 0". — Long. 2" 14' 5" 0. 
Élévation 12 m. — Portée 10 milles. 

En temps de brume, on signale les approches de ce fanal au 
moyen d'une cloche placée prés de la tourelle. 

N. B. Un petit feu de couleur orangée , d'une portée de 1 mille 
marin environ , signale l'extrémité de la jetée du Sud-Est. 
Ce feu n'a d'autre objet qne d'éclairer le musoir contre lequel 
peuvent donner les bâtimeDts entrant au Havre par une nuit 
très-obscure. 



ECLAIRAGE DE LA BASSE SEINE. 

Feuxfixes. 
Rive droite (de l'aval à l'amont). 

1° FED DE LA POINTE DU nOC. [©. 4. g.] 

A 3 milles marins -j en amont de l'entrée du Havre. 

Lat. 49° 28' 47". — Long. 2° 8' 59" 0. 
Élévation 12 m. — Portée 10 milles. 

2° FEO DE LA POINTE DU HODE. 

A 9 mille! 1/4 en araont de l'entrée du Havre. — Portéo 4 millet. 

Ce fanal provisoire sera remplace, vers la fin de 1S4G ou au commencement de 
1847, par un nouveau fanal de S à 9 milles marins de portée, que l'on établit i 
20 mitres au N. 0. du premier. 



( 19) 

3' FEU DE LA POINTE DE TANCARVILLE. 

A 2 raillca 1/2 on aval do la pointe do Quillohœuf. — Porto*. 4 mille*. 

C* fanal provisoire sera remplace, vers la fin de 184f> ou au commencement do 
1847, par un nouveau fanal de 8 à milles marins do portée, que l'on établit ■ 
145 mètres au N. E. du premier. 

4« FED DU MESNIL. 

Sur la rive Est do l'embouchure de la petite rivière de Bolbec. — Portée 
4 milles. 

5° FEU DE VILLEQUIER. 

A 1 mille à l'Ouest de l'église do Vattevillc Portée 3 milles. 

0° FEU DE CAUDEBECQUET. 
A 1,200 mètres à l'Est do l'église de Caudobec. — Portée 3 milles. 



Rive gauche (de l'amont à ravdl). 

V FEU DE LA NEUVILLE ou DE LA FOUET DE BROTONNE. 
A 1 mille marin 3/4 en aval de l'église do Valteville. —Portée 3 milles. 

8° FEU DE LA VAQUEfilE. 
A 1 millo 1/2 en amont de l'église d'Ailier. — Portée 3 milles. 

9= FEU D'AIZIER. 
Prés de l'église. — Portée 4 milles. 

10" FEU DE COURVAL. 
A 2 milles 3/4 eu amont de la pointe de Quillebaraf. — Portée 3 milles. 

11» FEU DU GROS-HEURT. 

A 1/2 mille marin en amont de la pointe de Quillebœuf. — Portée 3 milles 

12° FEU DE QUILLEBOEUF. 

A la pointe de Quillebœuf, sur le quai. 

Lat. 49° 28' 26". — Long. 1° 48' 44" 0. 
Élévation 8 m. — Porlée 9 milles. 

3. 



DÉPARTEMENT 
L'EURE. 



(20) 

13° FEU DE LA ROQUE. 
Sur la poiate de la Roque , près de l'f Ictmitage. — Portée 4 mille; 

14° FEU DE BERVILLE. 
Au Nord de l'église. — Portée 4 milles. 



DÉPARTEMENT 

DU 

CALVADOS. 



FEUX DE PORT DE HONFLEUR. 

Fixes. 

1° FANAL D'AVAL. 

Sur la jetée de l'Hôpital, à l'extrémité Nord-Ouest de 
la ville. 

Lat. 49" 25' 32". — Long. 2" 6' 32" O. 
Élévation 10 m. — Portée 8 milles. 

2" FANAL D'AMONT. Fcil rûuge. [©. 4. g.] 

Sur la tête de la nouvelle jetée orientale. 
Élévation 9 m. — Portée 6 milles. 



DEUX FEUX DE L'EMBOUCHURE DE LA 
TOUCQUES (trouville). 

Fixes. 

Sur le côté Ouest de l'embouchure, à 137 mètres de 
distance l'un de l'autre. 

1° fanal d'aval — Feu de marée. 

Élévation 6 m. — Portée 6 milles. 

Ce feu n'est allumé qu'aulant qu'il y a au moins 2",30 
(7j>ieds) d'eau à l'entrée du chenal. 



(21 ) 

2° fanal D'AMONT. — Feu permanent. 

Lat. 49° 21' 40". — Long. 2" 15' 20". 

Elévation 10 m. — Portée 6 milles. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, donnent la direction du 

chenal de Trouville. Ils sont d'ailleurs installés de manière à 

pouvoir 6tre déplacés lorsque la position de ce chenal vient à 

changer. 



DEUX FEUX DE L'EMBOUCHURE DE 
L'ORNE. 

Fixes, 

Sur le côté Ouest de l'embouchure, à 1,130 mètres de 
distance l'un de l'autre; direction N. 21° E., et S. 21° 0. 

1° Fanal D'aval, sur les dunes, près la redoute d'Oyes- 
treham. 

Élévation 12 m. — Portée 4 milles. 

(") 2° Fanal d'ajiont, sur l'église d'Oyeslrehara. [© . 4. g-] 
Lat. 49° 10' 37". —Long. 2° 35' 43" O. 
Élévation 28 m. — Portée 10 milles. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, indiquent la direction 
de l'entrée du chenal. 

N. B. Un petit fanal de marée à feu ronge, de 2 milles ma- 
rins de portée, établi à 20 mètres de l'extrémité Nord de la jetée 
occidentale de l'avant-port en construction à l'embouchure de 
l'Orne, a été allumé pendant les marées de nuit de l'hiver der- 
nier. Ce fanal sera mis de nouveau en activité pendant l'automne 
et l'hiver prochain. On l'allumera 3 heures avant le moment de 
la pleine mer, et il sera éteint 3 heures après ce même moment. 

Il est essentiel d'observer qu'il n'y a pas encore de chenal ouvert 
entre les jetées d'Oyestreham. Dans l'état actuel des lieux, le 
chenal , qui conduit à la Pointe du Siège , vient passer à peu do 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 






(22) 

distance de l'extrémité des estacades, et le fanal provisoire dont il 
s'agit a pour objet spécial de signaler cet écueil à la navigation. 



FEU DE PORT DE COURSEULLES. 

Fixe. 

Sur la tête de la jetée de l'Ouest. 

Lat. 49° 20' 17". — Long. 2° 47' 41" 0. 
Elévation 9 in. — Portée 4 milles. 



PHARE DE LA POINTE DE VER (i). 

Feu varié de h en U minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [©. 3.] 
Sur la pointe de Ver, à 12 milles marins au N. 72° 0. 
de l'embouchure de l'Orne. 

Lat. 49" 20' 28". — Long. 2° 51' 24" 0. 

■ au-dessus du sol ... . 1 3 m ) „ , , , , • .. 
Elévation..! ,, .' S Portée 15 mil. 

au-dessus de la mer. 42 ) 



(1) Entre la poiulo do Ver cl l'embouchure do la Vire ont clé établis, aui frai» 
des localite's et dans leur intérêt particulier, deux petits fanaux , l'un à Port-cn- 
Bessia , l'autre à Grandcamp. 

l-'EU DE PORT-EN-BESSIN. Fi». 
Le fanal , installé a droite de l'entrée du port , n'est allumé que depuis le mois 
de septembre jusqu'au mois d'avril , et seulement durant les gros temps. 
Élévation 10 m. — Portée 2 milles. 



FEU DE PORT DE GRANDCAMP. Fiïe. 
Le fanal, établi dans l'intérêt des pêcheurs de Grandcamp, est placé à 800 mètres 
environ à l'Oued de l'église de co villoge. 

Élévation 8 m. — Portée 2 milles. 



(23) 

FEU DE L'ILE DE SAINT-MARCOUF. dépabieme.i 

Fixe. [©.4.] LA MARCHE, 

Sur le fort de l'île. 

Lat. 49° 29' 55". — Long. 3° 29' 1" 0. 
Élévation 17 m. — Portée 9 milles. 



TROIS FEUX DE LA RADE DE LA 
HOUGUE. 

Fixes. 

i° Fanal, sur l'extrémité méridionale du fort de la 
Hougue. [0. 4.] 

Lat. 49° 34' 19".— Long. 3° 36' 36" 0. 
Elévation 11 m. — Portée 9 milles. 

2' Fanal, sur la bulte de Morsaline, à 2 milles marins 
au S. 87° 0. du feu de la Hougue. [ ©. 4 g.] 

Lat. 49° 34' 15".— Long. 3° 39' 38" 0. 

a,, ,. (au-dessus du sol.... 9 m ) „ ,, in ., 

Elévation..) oe > Portée 10 mil. 

( au-dessus de la mer. . 86 ) 

3' Fanal, sur la redoute de Réville (pointe de Saire). 
[0.4.] 

Lai. 49" 36' 26".— Long. 3° 34' 1" O. 
Élévation 1 1 m. — Portée 9 milles. 

Le fanal de la redoute de Rdville, vu par le phare de Barjlear, 
donne une direction dans l'Ouest de laquelle on devra éviter de 
prolonger les bordées, quand on louvoiera de nuit, par le travers 



I 
I 



(24) 
de l'île de Tatihou, pour s'approcher de l'entrée de la rade de la 
Hougue, en venant du Nord. 

Le fanal de Morsaline et celui àixfort de la Hougue, vus l'un par 
l'autre, indiquent la limite septentrionale du chenal par lequel 
les grands bâtiments doivent entrer dans la rade. La direction 
donnée par ces deux fanaux touche, du côté du Sud, la plus 
haute des roches du Ouest-Drix, sur laquelle il ne reste que 4 m ,55 
(14 pieds) d'eau de Lasse mer dans les grandes marées. 

Pour aller de nuit au mouillage avec de grands bâtiments du 
commerce, il faudra, à partir du point où se coupent les deux 
directions données par les feus dont nous venons de parler, gou- 
verner de manière à voir toujours le feu de la Hougue ouvert de 
quelques degrés à droite, c'est-à-diro du côté du Nord, par rap- 
port au fanal de Morsaline. 

(Le feu de Morsaline est de 75 mitres plus élevé que celui de la 
Hougue.) 

Uo vaisseau de ligne devra, à partir du point de rencontre des 
deux directions précitées, faire route au S. 0. du monde pour 
gagner le mouillage de la grande rade. 11 passera, en faisant cette 
roule, entre le plateau du Ouest-Drix et la pointe Nord du banc de 
la rade. 

Les bateaux de pêche de Saint-Waast , ainsi que les petits bâ- 
timents du cabotage, qui viendront de nuit chercher un abri sur 
la petite rade de la Hougue , et qui craindront do tomber dans 
le Sud de la partie du mouillage qui est le mieux abritée, pour- 
ront suivre exactement la direction des feux, quand la mer sera 
belle. 

Ces bateaux pourront même pénétrer dans la partie septentrio- 
nale de la rade, sans courir le risque de tomber sur les roches 
de lu Dent et du Gavendest, en tenant le feu de Morsaline ouvert 
de quelques degrés à droite, c'est-à-dire du côté du Nord, par 
rapport à celui du fort de la Hougue. 



( 25) 

DEUX FEUX DE PORT DE BARFLEUR. 

Fixes. [ © . 4. ] 

1" Fanal, sur le côté gauche de l'entrée du port, à 
210 m. au S. 0. delà pointe du rocher silué vis-à-vis 
l'extrémité de la jetée du Nord. 

Elévation 7 m. — Portée 9 milles. 

2' Fanal, à 283 m. au S. 0. du premier feu. 
Lat. 49" 40" 7'. — Long. 3° 35' 58" 0. 

Elévation 13 m. — Portée 9 milles. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, indiquent la direction 
de la passe du port de Bardeur. 



PHARE DE LA POINTE DE BARFLEUR. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [©. 1.] 

Sur la poinle de Bardeur (ou de Gatteville). 

Lat. 49° 41' 50".— Long. 3° 36/ 11" 0. 
Élévation 72 m. — Portée 22 milles. 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 10 milles. 



FEUX DE LA RADE DE CHERBOURG. 

1° FANAL DE L'ENTRÉE ORIENTALE DE LA BADE. [Q. 4. g.] 

Fcufixe. 
Sur le Fort-Royal de l'île Pelée 

II 



( 20) 

I.al. 49° 40' l G. —Long. 3* 55' 15" 0. 

Élévation 26 m. — Portée 10 milles. 

Ce feu, placé à 2,600 mètres de distance du feu à courtes 
éclipse* du fort central de la digue (situé au N. 82° O. du Fort- 
Royal), ne peut être confondu avec le feu fixe du fort de Qucr- 
queville, situé à 4,750 mètres au S. 87° O. dudit fort central. 

2° FANAL DU FORT CENTRAL DE LA DIGUE DE CHERBOURG. 

Feu varié > de 3 en 3 minutes, par des éclats précédés et suivit 
de courtes éclipses. [ 0. 4.] 

Sur le fort central de la digue. 

Lat. 49° 40' 28".— Long. 3° 57' 20" O. 
Élévation 20 m. — Portée 9 milles. 

3° FANAL DE L'ENTREE OCCIDENTALE DE LA RADE. [0.4g.] 

Feu. fixe. 

Sur une tour construite dans le fort de Querqueville. 

Lat. 49" 40' 20".— Long. 4° 1' 18" O. 

Élévation 18 m. — Portée 10 milles. 

Aux approches de la digue de Cherbourg , on aperçoit en même 
temps, lorsque l'horizon n'est pas brumeux, le feu changeant du 
fort central delà digue, le feu fixe du fort de Querqueville et 
le feu fixe du Fort-Royal de l'île Pelée. 

4° FANAL DU PORT DE COMMERCE DE CHERBOURG. 

Feu rouge fixe. [0. 4.] 

Sur la tête de la jetée orientale du port de Commerce. 
Elévation 10 m. — Portée 3 milles. 



(27 ) 
Il est à remarquer que la bouëe qui signale les approches d« 
l'extrémité 1 occidentale de la digue est placée sur la direction 
donnée par la tourelle de la jetée du port de Commerce et l'en- 
veloppe du fort du Homet, en sorte que le Jeu rouge est masqué 
par le fort pour les navigateurs qui se trouvent dans l'Ouest de 
cette direction. 

PHARE DU CAP DE LA HAGUE. 

Feu. fixe. [©. 1.] 
Sur le rocher dit le Gros-duRuz, près du cap de la 
Hague. 

Lat. 49° 43' 22". — Long. 4° 17' 30" 0. 
Élévation 48 m. — Portée 1 8 milles. 

PHARE DU GAP CARÏERET(i). 

Feu. tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute. [ © . 2. ] 
Sur le cap Cartcrct. 

(1) On croit devoir ajouter ici l'indication des feux des Casqaets et de Guernwey, 
dont la connaissance est nécessaire aux marins qui naviguent sur les côtes de 
France. 

PHARES DES CASQUETS. 

Trois Jeux tournants dont les éclipses se succèdent de 15 secondes en 
i5 secondes. 
Sur le rocher dos C.scjuols, à milles environ de la pointa Nord-Ouest de l'i le 
d'Aorignj. 

Lai. 49= 43' 22'. — Long. 4» 42' 51° 0. 
Élévation 24 m. — Portée 15 milles. 



FEU DE PORT DE GUERNESEY. Fh> 
Sur la létt de la jetéo du Sud , à droite de l'entrée du port. 
Élévation 12 m. — Ponce 10 milles. 



4. 



(28) 
Lat. 49° 22' 27".— Long. 4* 8' 40" 0. 

( au-dessus du sol 15™ ) ., 

Elévation. . { , , , QA Portée 18 mil. 

( au-dessus de la mer. . 80 ) 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au 

delà d'une distance de 7 à 8 milles. 



PHARE DES ÎLES CHAUSEY. 



(Eut 



ulnu-lic 



Le signal de la Grando Sle Chauscy (situé par 48° 52' 13" de latitude et 4* 9' 
35" de longitude 0. ) sera remplace par un phare à fiu blanc varié de 4 on 4 mi- 
nutes par des éclats rouqtrs. La portée do ce nouveau feu sera de 15 milles marins. 
On présume qu'il pouira être allumé avant la fin de 1847 . 



PHARE DE GRANVILLE. 

Feu fixe. [0.3.] 

Sur le Roc de Granville, ou cap Lihou, à 750 m. au 
N. 0. -j- 0. de l'entrée du port. 

Lat. 48° 50' 7". — Long. 3° 57' 1" 0. 

au-dessus du sol 13™ ) 

... ,_ Portée 15 mil. 

au-dessus de la mer. . 47 



Elévation. 



(') FEU DE PORT DE GRANVILLE. 

Feu. rouge fixe [0. 4.], 

Sur l'extrémité Sud-Est du môle neuf, à gauche de 
l'entrée du port. 

Lat. 48° 49' 54". — Long. 3° 56' 32" 0. 
Elévation 8 m. — Portée 3 milles. 

iY. B. Le feu blanc de l'entrée du port de Granville a été rem- 
placé par un J'en rouge depuis le I" décembre 1 845. 



(29 ) 

FEU DE PORT DE SAINT-MALO. ntummi 

D'ILLF- 

Fixe.[Q.ll.g.] E-r-viLAiNE. 

Sur la tèle du nouveau môle des Noires, à gauche de 
l'entrée du port. 

Elévation 10m. — Portée 10 milles. 



PHARE DU GAP FREHEL. département 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de 2 minutes 3JÛ CÔTES-DD-NORD 

en 2 minutes 3/i. 

Sur le cap Fréliel. 

Lat. 48° 41' 5". — Long. 4° 39' 24" 0. 

( au-dessus du sol 18 m ) _ 

Elévation..-. , , . _- Portée 13 nul. 

( au-dessus de la mer. . 75 ) 

N. B. Cet ancien phare sera remplacé par le nouveau pliaru 
en construction à 35 m. au S. 60° E, de la vieille tour. 

Les éclipses du nouvel appareil se succéderont de 30 en 30 se- 
condes. 

On présume que ce changement pourra être efléetuc avant 
l'hiver de 1847. 



PHARE DES BEAUX DE BREHAT. 

Feu fixe. [Q.I.] 

Sur le plaleau de rochers des Héaux de Bréhal. 

Lat. 48° 54' 33". — Long. 5° 25' 26" O. 

Élévation 45 m. — Portée 18 milles. 

Il est essentiel d'observer que les caries du Neptune Français , 

ainsi que plusieurs caries publiées en Angleterre , indiquent d'une 

manière extrêmement inexacte les positions relatives des Héaux 

de Brckat et des écueils de Hoc'h-ar-I'el , de la Moraine, de la 



(30) 
Roche-Gautier, de Barnouic et des Roches-Douvres. Ces posilionj 
uni été relevées, eu 1830 et 1831 , par MM. les ingénieurs hy- 
drographes de la marine, et la reconnaissance a été terminé» 
en 1838. 

Des cartes complètes de celte partie du littoral ont été publiées, à 
la fin île 1838, par le Dépôt de la Marine. 



FEU DES SEPT-ILES. 

Varie de 3 en 3 minutes par des éclats précédés et suivis de 
courtes éclipses. [O. 4. g.] 

Sur l'extrémité Est de l'île aux Moines. 

Lat. 48° 52' 46". — Long. 5' 49° 42" O. 
au-dessus du sol 11 m ) . 



Elévation. . 



Portée 10 mil. 



au-dessus de la mer . . 51 ) 
N. B. Ce feu est masqué par l'ilol de Rouzic et l'extrémité orien- 
tale de iile Bon», dans deux directions voisines de la ligne O. S. O 
et E. N. E. du inonde. 



PORTEMENT (*) FEUX DE LA RADE DE MORLAIX. 

FINISTERE. L a direction du chenal oriental de la rade de Morlaix 

(dit chenal de Tréguier) est signalée par deux fanaux, éla- 
blis le premier sur Y île Noire et le second sur la four de 
la Lande. 

V FANAL DE L'ÎLE NOIRE. 

Feu varié de 2 en 2 minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [©. 4. g.] 

Lai. 48" 40' 23". — Long. 6" 12' 48" O. 
Elévation 14 m. — Portée 10 milles. 



Elévation. 



Portée 12 mi 



(31 ) 

2° FANAL DE I.A TOUK DE LA LANDE. 

Feufixe. 
Lat. 48* 38' 14". — Long. 6" 13' 23" O. 

au-dessus du sol 17' 

au-dessus de la mer. . 87 
N.B. Outre ces deux fanaux, qui, tenus l'un par l'autre, 
donnent la direction du chenal oriental, on a établi sur la face 
méridionale du château du Taureau (à 750 mitres an N. 60° O. 
de l'île Noire) un petit fanal à jeu fixe rouge pour éclairer le 
mouillage de la partie septentrionale de la rade de Morlais. 
Ces trois feux sont allumés depuis le 1" décembre 1 S ''(.">. 



PHARE DE L'ILE DE BAS. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [O 1 . ] 

Sur un monticule de la partie Ouest de l'île de Bas. 

Lat. 48° 44' 45". — Long. 6° 21' 51" O. 

( au-dessus du sol 40"') 

Elévation. .{ , , , co } Portée 24 mil. 

( au-dessus de la mer. . oo ) 

En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent 
filiales qu'au delà d'une dislance de 10 milles. 



PHARE DE L'ILE VIERGE. 

Feu blanc varié de h en 4 minutes pur des éclats rouges 
précédés et suivis de courtes éclipses. [03.] 

Placé à 100 mètres à l'ouest de la pointe orientale de 
l'ile Vierge, laquelle est située entre les deux passes des 
ports d'échouage du Corréjou et de Porz-Malo , et à a milles 



(32 ) 
marins au N. E. du mouillage extérieur de TAberviach. 
Lat. 48° 38' 23". — Long. 6° 54' 20" 0. 
Élévation 33 m. — Portée 15 milles. 
Allumé depuis le 15 août 1845. 

DEUX FEUX DE L'ABERVRAC'IL 

Fixes. [ 4. g.] 

i° FANAI. OCCIDENTAL. FcU l'OUgC. 

Sur l'île Vrac'h, côté nord de l'entrée de l'Abervrac'li. 

Lat. 48° 36' 57". — Long. 6° 54' 49" 0. 

( au-dessus du sol Il") . 

Elévation..', , , , ,o Portée I nul. 

I au-dessus ne la mer. . 18 ) 

2° fanai. ORIENTAL. — Feu blanc. 

Sur la galerie occidentale du clocher de Plouguerneau , 

à 3 milles marins - au S. 79" 22' E. du fanal de l'île 

Vrac'h. 

( au-dessus du sol ... . lô" 1 ) . 

Elévation. . < , , , ... \ PorleelOmil. 

( au-dessus de la mer. . o'J ) 

Ces doux fanaux sont allumés depuis le 15 août 1845. 

N. B. Le feu rouge de l'île Vrac'h, tenu par le feu blanc du 
clocher de Plouguerneau, indique très-exactement la direction 
de la partie extérieure du grand chenal de l'Abervrac'h. Cette di- 
rection passe à 77 mètres dans le sud de la balise du Petit pot de 
beurre, qui limite du côté de l'Ouest le mouillage extérieur do 
l'Abcrvrac'b. 

La tourelle de l'île Vrac'h a été" peinte en blanc pour qu'elle 
puisse être facilement aperçue de joar. 

Les naviaatcurs seront conduits au delà du mouillage voisin du 
Petit pot de beurre par deux petits fanaux intérieurs que l'on éta- 
blira prochainement. Ils indiqueront . ras l'un par l'autre, la direction 
à tenir pour gagner If grand mouillage, ainsi que les deux anses dé? 
çhouage des Anges et de Saint-Antoine. 



33 



OCÉAN. 



PHARE DE L'ILE D'OUESSANT. 

Feu. fixe. [ 0. 1.] 
Sur la pointe Nord-Est de l'île. 



Elévation . . 



Lat. 48° 28' 31". — Long. T 23' k\" O 
au-dessus du sol 26 



au-dessus de la mer. . 83 



Portée 18 mil. 



T-HARE DE SAINT-MATHIEU. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [0.2.] 

Sur la pointe de Saint-Mathieu , à 7 milles marins à 
l'Ouest de l'entrée du Goulet <le Brest. 

Lat. Û8° 19' 50". — Long. 7° 6' 32" O. 

au-dessus du sol 25" 

au-dessus de la mer. . 54 



Elévation. 



Porlée 18 mil. 



En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 7 à 8 milles. 



(') DEUX PHARES DU GRAND CHENAL DE BREST. 

( En eonttrnciion. ) 

La direction à tenir pour donner dans le Goolet do Brest , en évitant , an Nord f 
les écucils du Coi] et delà Bassc-Beuzee, ot ou Sud recueil do la Vandrée , sera 
signaléo par deux phares qui seront établis sur la cote Nord dudit Gonlet, l'on a la 
jointe du Ptlit-Minm , l'autre à la pointe de Portaic. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



34 ) 



La phare du Pstït -Miaou , situé à l'entrée occidentale do Goulet do Brut , pré- 
sentera unfeafixo d'une portée de 15 milles marins. 

Le phare de Porlxic, situé ù 6,400 mètres au N. 69° E. du phare du Petit-Mi- 
aou , sera odaire par un appareil à feu varié par itt éclat» . el d'uuo portée de 
18 milles marins. 

On présume que ces deux phares pourront être installés avant la fin de 1847. 



PHARE DE L'ILE DE SEIN. 

Feu varié de h en II minâtes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [0. 1.] 

Sur la pointe Nord de l'île de Sein. 

Lat. 48° 2' 40". — Long. 7° 12' 18" 0. 
Élévation 45 m. — Portée 20 milles. 

Les courtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales, en temps ordinaire , qu'au delà d'une distance 
de 10 milles marins. 



PHARE DU BEC DU RAZ DE SEIN. 

[Feu fixe. [01.} 
Sur la partie la plus élevée du Bec du Raz. 
Lat. 48° 2' 22". — Long. 7° 4' 12" O. 

au-dessus du sol 15" 

( au-dessus de la mer . . 79 
Les phares de l'île de Sein et du Bec du Raz gisent, l'un par 
rapport à l'autre, S. 86° 50' E. et N. 86° 50' O., à la distance de 
5 '- milles marins (environ 1 0,000 mètres) , et la direction qu'ils 
donnent est celle de la chaussée de Sein. 

Cette direclion passe à 4 encablures environ dans le Sud de 
l'extrémité Nord-Ouest de ladite chaussée. 



Élévation.'. 



Portée 18 mil. 



(35) 

Le phare de la pointe du Raz est éloignée de 14 j milles de 
l'extrémité de la chaussée de Sciu, et le phare de la pointe Nord 
de l'île de Sein est éloigné de 9 milles seulement de cette même 
limite des écueils. 

Quand on viendra atterrir sur la chaussée de Sein par l'Ouest, 
le premier feu dont on aura connaissance sera le feu changeant 
de l'île de Sein. 

Un simple relèvement de ce feu suffira, avec l'indication de 
gisement donnée ci-dessus, pour faire connaître si le navire se 
trouve dans le Sud ou dans le Nord de la direction passant par 
les deux feux. 

Le navigateur qui , par un temps clair, viendra de l'Ouest dans 
la direction des deux phares commencera à prendre connaissance 
du feu du Bec du Raz lorsqu'il ne sera plus qu'à 4 ou 5 milles 
marins de l'extrémité occidentale de la chaussée. 

S'il a l'intention de passer dans le Sud de la chaussée , il 
devra gouverner alors de manière à voir le feu fixe du Bec du Raz 
s'ouvrir à droite du feu changeant de l'île de Sein. 

S'il veut, au contraire, donner dans l'Iroisc, il devra gouver- 
ner de manière à voir le feu du Bec du Raz s'ouvrir promptcmenl 
à gauche du feu de l'île de Sein. 



PHARE DE PENMARC'H. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute. [ © . 1 . ] 

Sur la pointe de Penmarc'h, près de l'église de Saint- 
Pierre. 

Lat. UT 47' 52". — Long. 6° 42' 45" O. 
Élévation 41m. — Portée 22 milles. 
En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 10 milles. 




( 36) 

PHARE DE L'ILE DE PENFRET. 

Feu varié de U en U minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses, [q. 3.] 

Sur la pointe Nord de l'île de Penfret, l'une des îles de 

Glenan. 

Lat. 47° 43' 17". — Long. 6° 17' 30" 0. 

,., , . j au-dessus du sol 22 1 " ) „ ,, ... ., 

Elévation. . j , , , „,. Porléel5mi). 

( au-dessus de la mer. . 3o ) 

Ce feu de troisième ordre présente les mêmes apparences que 
le feu de premier ordre de l'île de Sein, et que le feu de deuxième 
ordre du Pilier, près de la pointe Nord-Ouest de l'île de Noir- 
moutier. Mais aucune chance de confusion ne parait à craindre 
entre ces trois phares, attendu qu'il n'est pas pr&umable qu'un 
navigateur venant du large puisse arriver en vue du phare de 
Penfret sans avoir eu connaissance, soit du phare de Belle-Ile, 
soit de celui de Penmarc'h, et qu'aux approches de la chaussée 
de Sein on voit en même temps le fea changeant de l'île de Sein 
et le feu fixe du Bec du Rai. 



.DÉPARTEMENT 
MORBIHAN. 



GRAND PHARE ET PETIT FEU DE L'ILE 
DE GROIX. 

1° GRAND PHARE DE LA PARTIE- NORD-OUEST. 

Fixe. [©. 1.] 

Dans la partie Nord-Ouest de l'île, à 500 mètres au 
S. E. { S. de la poinle de Pen-Men. 

Lat. 47° 38' 55". — Long. 5° 50' 50" O. 

au-dessus du sol 23' 

au-dessus de la mer. . 59 



Elévation. . 



Portée 18 mil. 



(37 ) 

2° FANAL DE LA POINTE ORIENTALE. 

Feu blanc varié de 3 en 3 minutes par des éclats rouges pré- 
cédés et suivis de courtes éclipses. [Q. II. g.] 

Sur le fort de la Croix. 

Lat. 47" 38' 5". — Long. 5" 45' 22" O. 

£,, . ( au-dessus du sol 12" ) „ , ,_ ., 

Elévation..; [ Portée 10 mil. 

( au-dessus de la mer. . 52 j 

Depuis le 1" mars 1845, le fanal à/eu changeant du fort de la 
Croix remplace l'ancien fanal à feu fixe. Ce changement a eu 
pour objet d'écarter toute chance de confusion entre les deux feux 
de l'île de Groix. 



FEU DE PORT DE PALAIS. 

Fixe. [0. II.) 

Sur la tête du grand môle, à gauche de l'entrée du port- 
de Palais , à Belle-Ile. 

Lat. 47° 20' 53". — Long. 5° 29' 28" O. 
Élévation 9 m. — Portée g milles. 



PHARE DE BELLE-ILE. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [Q. 1 . ] 

Sur le plateau voisin de la petite anse de Goulfar, dan<" 

la partie Sud-Ouest de l'île. 

Lat. 47° 18' 43". — Long. 5° 33' 52" O. 

-,, ,. i au-dessus du sol 46" ) n ,, „_ ., 

Elévation.. , , n . | Portée 27 mil. 

au-dessus de la mer. . 8<l 



( 38 ) 
En temps ordinaire, les éclipses du phare de Belle-Ile ne pa- 
raissent totales qu'au delà d'une distance de 10 milles. 

FEU DE L'ILE D'HOEDIC. 

Fixe. [©. II.] 

Sur un monticule situé à 550 mètres à l'Ouest de la 

pointe orientale de Vile. 

Lat. 47° 20' 32". — Long. 5" 12' 20" 0. 

j,,, .. ( au-dessus du sol 12™ ) _ ,, „ ., 

Elévation. . { , , , _,. Portée 9 nul. 

au-dessus de la mer. . 26 1 



FANAL DE LA TEIGNOUSE. 

Feu varié de trois en trois minâtes par des éclats précédés 
et suivis de courtes éclipses. [O. k. g.] 
Sur l'écueil de la Teignouse , côté Nord de la passe du 
môme nom , à un mille marin \- au S. 63° E. de la pointe 
méridionale de la presqu'île de Quiberon. 

Lat. 47" 27' 27". — Long. 5° 23' 0" O. 
Élévation 18 m. — Portée 10 milles. 
Allumé depuis le 1" janvier 1845. 



FEU DE PORT-HALIGUEN 

(baie de quiberon). 

Fixe. 
Sur la tête de la jetée de l'Est. 

Lat. 47° 29' 10". — Long. 5° 26' 20" O. 
Portée 6 milles. 



< 39 ) 

FEU DE PORT-NAVALO. 

Fixe. [©. 4.] 
Sur la pointe de Port-Navalo, côté droit de l'entrée du 
Morbihan. 

- , ( au-dessus du sol io™ ) _ , n .. 

Elévation..! , , . > Portée 9 mil. 

I au-dessus de la mer . . 22 1 



FEU DE LA POINTE DE PENLAN. 

Fixe. [©. 4.] 

Sur la pointe de Penlan, rive Nord de l'embouchure 
de la Vilaine. 

Lat. 47° 31' 0". — Long. 4° 50' 20" 0. 
Élévation 16 m. — Portée 9 milles. 



f) PHARE PROVISOIRE DU FOUR. «.élément 

Feu. fixe rouge. [©.4.] la loire- inféh. 

Sur le rocher du Four, à 3 milles marins et demi à 
l'Ouest de la pointe du Croisic. 

Lat. 47" 17' 53". —Long. 4° 58' 18" 0. 
Elévation 17 m. — Portée 5 milles. 

N. B. Ce petit feu rouge fixe remplace provisoirement, depuis le 
1" mail8i6. le feu tournant qui signalait l'écneil du Four. 
■ L'appareil à feu rouge doit être maintenu pendant toute la durée 
des travaux entrepris pour exliansscr d'environ 7 mitres la tour du 
Four, après quoi Usera définitivement remplacé par un nouvel appu- 



(40) 
reil à/eu tournant, dont les éclats se succéderont de 30 en 30 se- 
condes , et pourront être aperçus jusqu'à la distance de 18 milles 
marins. 

On présume que i installation d* nouveau phare à feu tournant 
pourra être effectuée avant lafm de 18i6. 



DEUX FEUX DE PORT DU CROISÎC. 

1" Fanal, près du rivage, à 450 mètres au N. 26" 0. 
;le l'église. 

Elévation 4 m. — Portée 6 milles. 
2* Fanal , à 46 mètres au S. S. E. du premier. 

Élévation 10 m. — Portée 6 milles. 

Ces deux feux, tenus l'uu par l'autre, donnent la direction.de 
la passe du port. 

Il est essentiel d'observer que cette direction range de fort' 
près deux roches situées à 1/2 mille au S. 30° E. de la balise du 
rocher le Tréliic, lesquelles découvrent sur 1™ à 1™,6 (3 à 
5 pieds) de hauteur eu basse marée de vive eau. Il y aurait donc 
imprudence à s'engager de nuit dans ce chenal sans le secours' 
d'un pilote. 



DEUX PHARES DES TOURS D'AIGUILLON 
ET DU COMMERCE. 

[©•3. p.] 

Sur la rive Nord de l'embouchure de la Loire, à 1 ,960 
mètres de distance l'un de l'autre. 

La tour d'aval, dite d'Aiguillon, est située à 3 milles 
au S. 55° O. de l'église de Saint-Nazaire. 



(41 ) 

i° phare D'aiguillon. — Feu d'avnl. 

Fixe. 

Lat. 47° 14' 33".— Long. 4" 36' 1" 0. 

» . ( au-dessus du sol 1 8 " ) „ , , _ ., 

Elévation. . { , . , ., } Portée 12 mil. 

I au-dessus de la mer . . 54 ) 

2° phare du commerce. — Feu d'amont. 

Varié de deux en deux minutes, par des éclats précédés 
et suivis de courtes éclipses. 

Lat. 47° 15° 27". — Long. 4° 35' 12" 0. 

a„ . ( au-dessus du sol 14™ ) 

-Elévation.. , , , an Portée 14 mil. 

( au-dessus de la mer. . ov ) 

La direction donnée par ces deux phares passe sur ia pointe 
orientale du banc des Charpentiers. Dans l'état actuel de la barre , 
il faut, pour éviter ce banc, gouverner de manière à voir le feu 
changeant de la tour du Commerce un peu à droite du feu fixe 
de la tour d'Aiguillon. 



FEU DE PORT DE SA1NT-NAZAIRE. 

Fixe. [©. il.] 

Sur la tète du nouveau môle de Saint-Nazaire, rive- 
Nord de l'embouchure de la Loire. 

Lat. 47° 16' 17". — Long. 4° 32' 3" 0. 
Élévation 8 m. — Portée 8 milles. 



(42) 

DÉPARTEMENT PHARE DU PILIER. 

Feu varié de U en i minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [©. 2.] 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île de Pilier, à 2 } milles 
de la pointe Nord-Ouest de l'île de Noirmoutier. 
Lat. 47° 2' 36". — Long. 4° 41' 54" 0. 
Elévation 32 m. — Portée 18 milles. 



C) FEU DE PORT DE PORNIC. 

Fixe. [0. 4. g.] 

Sur la pointe de la Noveillard, à gauche de l'entrée du 

port. 

Lat. 47° 6' 35". — Long. 4" 27' 10" 0. 

■ . ( au-dessus du sol. . 10"", 50 ) 
Elévation..! , , . 10 } Portée 10 mil. 

( au-dessus de la mer 18 ) 

Allume depuis le 1" juillet 1846. 



PHARE DE L'ILE D'YEU. 

Feu fixe. [Q.I.] 

Sur la butte de la Petit-Foule, à 1,700 m. de la pointe 

Nord-Ouest de l'île. 

Lat. 46" 43' 5". — Long. 4° 43' 9" O. 

, au-dessus du sol 33*") , ,„ .. 

Elévation..' , , , r , > Portée 18 mu. 

au-dessus de la mer. . 5'1 i 



( ^ ) 

DEUX FEUX DU PORT BRETON 
DE L'ILE D'YEU. 

Fixes. [©.4.] 

J" Fanal, sur la tête de la jetée dite le Grand-Quai, s 
droite de l'entrée du port. 

Lat. 46° 43' 37". — Long. 4* 41' 8" 0. 
Elévation 7 m. — Portée 9 milles. 

2* Fanal, au fond du port, à 260 m. du feu de la 
jetée. 

Élévation 15m. — Portée 9 milles. 

Ces deux feux, tenus l'un par l'autre, indiquent la direction 
de la passe du Port-Breton. 






PHARE PROVISOIRE DE LA CHAUME. 

Feu. fixe. [ © . 4. g. ] 

Sur le quai de la Chaume, côté Ouest de l'entrée du 
port des Sables-d'Olonne. 

Lat. 46° 29' 42". — Long. 4° 7' 59" 0. 
au-dessus du sol 26" 



Elévation. . 



au-dessus de la mer . . 36 



Portée 10 mil. 



FEU DE PORT DES SABLES-D'OLONNE. 

Feu fixe. [©. 4.] 

Sur la totc de la grande jetée , côté Est de l'entrée du 
port. 



(44) 

Lat. 46" 29' 28". — Long. 4" 7' 44" 0. 

Élévation 7 m. — Porlée 9 milles. 

Le feu do la jetée, tenu parle feu de la Chaume, donne) 

direction du grand chenal. 



FEUX DU PERTUIS-BRETON. 

Fixes. [Q. 4.] 

1" Fanal, sur la pointe du Grouin-du-Cou, commune 
de la Tranche, à 7 milles marins an N. 32° E. du phare 
des Baleines. 

Lat. 46° 20' 48". — Long. 3° 48' 28" 0. 

au-dessus du sol 9" 

au-dessus delà mer. . 18 



Élé 



Portée 9 mit. 



2* Fanal, sur la pointe de l'Aiguillon, à 7 milles ma 
rins j au N. 59° E. du port Saint-Martin de l'île de Ré. 
Lat. 46° 16' 15". —Long. 3° 32' 58" 0. 
Elévation 10 m. — Portée 9 milles. 



département PHARE DES BALEINES (Ile de ré). 

la CHAn.-INFER. f eu tournant dont les éclipses se succèdent de minute 3/Û en 

minute 3JU. 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île de Ré. 

Lat. 46° 14' 44". —Long. 3° 53' 57" 0. 
Élévation 26 m. — Portée 18 milles. 

Les éclats du phare des Baleines sont inégaux. A chaque grand 
éclat succède un éclat d'un tiers moins fort. 



(45) 
FEU DE PORT DE SAINT MARTIN 

(ÎLE DE RÉ). 

Feu rouge fixe. [0.4g-] 

Sur l'angle saillant du demi-bastion, à 100 m. à l'Est 
de l'entrée du port. 

Lat. 46° 12' 26". — Long. 3* 42' 6" 0. 
Elévation 16 m. — Portée 6 milles. 

Ce fanal, à feu rouge , remplace, depuis le l"mars 48U5 , l'ancien 
fanal à feu blanc. 



Q FED DE PORT DE LA FLOTTE (ÎLE DE RÉ). 

[En construction.) 

Un petit fanal do 2 à 3 milles marins de portée sers prochainement établi sur 
i'eitrémitô du nouveau môlo du port do La Flotte, à 2 milles au S. 57" E. de 
i'anlrée du port de Saint-Martin. 



PHARE DE LA POINTE DE CHAUVEAU 

(ÎLE DE RÉ). 

Feu fixe. [ ©. 3.] 

Sur les roches de la pointe Sud-Est de l'île de Ré. 

Lai. 46° 8' 2". — Long. 3" 36' 39" 0. 

Élévalion 22 m. — Portée 14 milles. 

Ce phare ne peut êlre confondu avec le feu de port de la Ro- 
chelle , attendu que celui-ci n'est jamais vu de la mer sans que. 



( M ) 

le feu de Cliauveau ne soil en même temps visible, et que d'ail- 
leurs ils se distinguent facilement par les différences de gisement 
et d'éclat. 

FEU DE PORT DE LA ROCHELLE. 

Fixe. 

A 14 m. à l'Est de la tour de la Lanterne, côté gauche 
de l'entrée du port. 

Elévation 14 m. — Portée 10 milles. 

On évite le plateau du Laiardin en gouvernant de manière à 
ce que le fanal de la Roclicllo ne soit pas masqué par la tour de 
la Lanterne. 

A'. B. Une tour peinte en blanc signale de jour l'écueil du 
Lavurdin. 



PHARE DE CHASSIRON (île d<oléron). 

F cil fixe. [ © 1.] 

Sur la pointe Nord-Ouest de l'île d'Oléron. 

Lat. 46'2' 51". — Long. 3° 44' 51" 0. 

• . I au-dessus du sol 43™) ' 

Elévation... , . , r , } Portée 18 mil 

au-dessus de la mer. . 50 ) 



FEU DE L'ILE D'ALX. 

Fixe. [ © 4. g.] 
Sur le fort , à la pointe S. de l'île. 

Lat. 46° 0' 36". — Long. 3° 30' 55" 0. 
Élévation 17 m. — Portée 10 milles. 



FEU DE LA POINTE DE LA COUBRE. 

Fixe. [ © . 4. g. ] 

Sur la pointe de la Coubre, côté Nord de l'embouchure 
de la Gironde , à 7 milles marins au N. 29° 0. du phare 
de Cordouan. 

Lat. 45° 41' 30". — Long. 3° 35' 34" 0. 
Élévation 20 m. — Portée 10 milles. 



FEU DE LA TOUR DE TERRE -NÈGRE. 

Fixe. [ © . 4 g. ] 

Sur la lour de Terre-Nègre, rive Nord de l'embouchure 
de la Gironde. 

Lat. 45° 38' 47". — Long. 3° 26' 38" O. 
Elévation 36 m. — Portée 10 milles. 

Ce fanal a pour objet de faciliter aux navigateurs qui entrent 
de nuit par ia passe du Nord les moyens d'éviter les dangers de 
la Barrc-à-l Anglais. 

Il n'est visible que dans le Sud de ia ligne passant par ia tour 
même de Terre-Negre et celle de Saint-Palais, amers gisant l'un 
par rapport à l'aulre S. 79° E. et N. 79° O. du monde. 

Pour se guider à l'aide du nouveau i'cu, en entrant dans la 
Gironde par la passe du Nord , les navigateurs devront se con- 
former auï indications suivantes : 

Lorsqu'ils seront parvenus au S. du monde du pclit feu fixe de 
la pointe de la Coubre (c'est-à-dire lorsqu'ils relèveront ce feu 
au N. N. E. du compas) , ils devront immédiatement changer de 
roule, en gouvernant sur le phare à éclipses de Cordouan , jus- 
qu'au moment où ils commenceront à apercevoir le feu de Terre- 
Nègre. Ils se dirigeront alors sur ce feu , en s'écartant le moins 
possible de la ligne dans laquelle ils le relèveront à l'E. -1 S. E. 



(48) 
iu monde (S. E. j E. du compas ) , jusqu'à ce qu'ils relèvent Cor- 
douan au S. du monde (S. S. O. du compas); après quoi ils 
changeront de route une troisième fois, en portant au S. E. ■- E. 
du monde (S. E. \ S. du compas). 

Il est très-essentiel de remarquer que le feu de Terre-Nègre , 
n'étant point visible dans l'Ouest de la pointe de la Coubre, sur 
la direction à suivre pour entrer dans la passe du Nord, ne pourra 
guider les navigateurs venant du large que lorsqu'ils auront 
doublé cette pointe. 

Une autre observation sur laquelle on ne saurait trop insister, c'est 
que, malgré les facilites que peut donner le feu de Tcrre-N'cgre aux 
navigateurs pour éviter la Barre-à-1'Anglais, ils ne devront s'enga- 
ger de nuit dans l'embouchure de la Gironde qu'en cas d'absolue né- 
cessité, attendu que les dangers y sont trcs-multipliés ?.l que la brume 
pourra souvent empêcher d'apercevoir les feux. 



FEU DE PORT DE ROYAN. 

Fixe. 

Sur la pointe dite du Corps-de-Garde , à l'origine de la 
jetée , et à 140 m. de son musoir. 

Lat. 45° 37' 8". — Long. 3° 22' 3" O. 
Élévation 11 m. — Portée 6 milles. 



pèrAnTEMEST PHARE DE CORDOUAN. 

JU GIRONDE. „ , , , ,. , , . , . , 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [ 0. 1.] 

Sur le Rocher de Cordouan, à l'embouchure de la Gi- 
ronde. 



( "9) 

Lat. 45" 35' i 4". — Long. 3° 30' 39" 0. 

Élévation 63 m. — Portée 24 milles. 

Cbaque graud éclat de ce phare est immédiatement précédé 
d'un éclat moins brillant. Les éclipses ne paraissent lolalcs , en 
temps ordinaire, qu'au delà d'une distance de 8 milles. 



FANAL PROVISOIRE DE LA POINTE 
DE GRAVE. 

Feu fixe. [©. 4.] 

Sur un échafaud en charpente élevé à 355 mèlres au 
S. 7 S. E. de l'angle oriental du fort de Grave, côté Sud 
de l'embouchure de la Gironde. 

Lat. 45° 34' 8". —Long. 3° 23' 48. 

Elévation 12. m. — Portée 9 milles. 



PHARE FLOTTANT DU RANG 
DE TALLAIS. 

Feu fixe. 

Installé sur un bâtiment de 80 tonneaux mouillé par 
8 mètres (25 pieds) d'eau aux plus basses marées , vers le 
milieu delà longueur du banc de Tallais, dans un point 
situé 

à 9,200 mètres au S, 41° E. du fanal provisoire à feu 
fixe de la pointe de Grave-, 

à 6,450 mètres au S. 60° 30' O. du clocher de TaL- 

nionl : 



( 50 ) 
et à 8,200 mètres au N. 27° 0. du fanal à feu rouge 
de Richard. 

Élévation fO m. — Portée ( J milles. 

Durant le jour, le phare flottant de Tallais se reconnaît par 
sou mât surmonté d'un ballon à claire-voie peint en noir, dont 
le centre domine de 14 mètres la surface de l'eau. 

En temps de brouillard , on sonne une cloche à bord. 

Ce phare, allumé depuis le 15 mars 1845, a pour objet spé- 
cial de guider vers la rade de Richard les navires qui seraient 
forcés de venir chercher de nuit ce mouillage , situé à 9 milles 
marins en amont de la rade du Verdou. 



FANAL DE RICHARD. 

Feu rouge fixe. [©. 3. p.] 

Sur la rive méridionale de la Gironde, à 10 milles ma- 
rins en amont de la pointe de Grave , à 1 mille en aval du 
pelitporl de Richard, et à 8,200 mètres au S. 27° E. du 
phare flottant de Tallais. 

Élévation 17 m. — Portée 8 milles. 

Allumé depuis le 15 mars 1S45. 



FEU DE PORT DE I'AUILLAC. 



r t'am)>atc4<lcrc du nprl. 



1.1. 45» 11' 55". — Long. .V V 55" O. 
Éln-tlion 6 ni. — Port«'c 'l millu. 



(51 ) 
FEU DE PORT DE BLAYK. 
[nui droit* d« Lt cinoxni. ] 
Sur l>mbatcailèr« du port. 

Lot. 45° 7 25". — Long. 3" 0' 15" 0. 
Élévation 5 m. — Porlco 4 raille». 



PHARE DU BASSIN DARCACHON. 

Feu. fixe. [ . 1.] 

Sur le cap Ferret, à 3,000 mèlres au Nord de l'entrée 
actuelle du bassin d'Arcachon. 

Lai. 44* 38' 43". — Long. 3° 35' 15" 0. 
Élévation 51 m. — Porlée 18 milles. 



PHARE DE BIARRITZ. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute. [©. 1.] 

Sur la pointe de Saint-Martin-de-Biarritz, auN. 5° 30'O. 
de l'église de ce village. 

Lat. 43° 29' 38". — Long. 3° 53' 28" 0. 

• , , ( au-dessus du sol 44 m ) 

Élévation. .< , , , „„ \ Porlee20 mil. 

( au-dessus de la mer. . 73 ) 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au delà 
d'une distance de 10 milles. 



DÉPARTEMENT 
des, . 
BASS.-PYBENKF.S. 



(52) 

FEU DE PORT DE SOCOA. 

Fixe. [0.4 g.] 

A l'entrée de )a baie de Saint-Jean-de-Luz, côté Ouest. 
Lai. 43° 23' 43"'.— Long. 4° 1' 30" 0. 
au-dessus du sol. . 10"\50 
au-dessus de la mer 35 



Elévation. . 



Portée 10 mil. 



L'ancien fanal de Socoa a été supprimé et remplacé, depuis le 
15 mars 1845, par ce nouveau fanal, établi à 44 mètres au S. 
53° 50 0. du premier. 






(53) 

MÉDITERRANNÊE. 

PHARE DU CAP BÉARN. 

Feu fixe. [0.1.] 

Sur le mont Béarn , à 800 mètres au Sud-Est de l'en- 
trée de Port-Vendres. 

Lat. 42° 30' 59". — Long. 0° kl' 15" E. 

■6m. »• ( au-dessus du sol. .. . 9' 
Elévation. . ' 



DEPARTEMENT 

DBS 
PYBÉN. -ORIENT. 



au-dessus de la mer. 229 



Portée 18 mil. 



FEU DE PORT-VENDRES. 

Fixe. [0. 4. g.] 

Sur le fort du Fanal, côté droit de l'entré du port. 

Lat. 42° 31' 18". — Long. 0° 46' 35" E. 

Élévation. . S au - dessus du so1 18 " ) Portée 10 mil. 

au-dessus de la mer . . 30 j 



FEU DE PORT DE LA NOUVELLE. 

Fixe* (©. 4. g.] 

Sur la tête de la jetée de l'Ouest, côté gauche de l'en- 
trée du chenal. 

Lat. 43 0' 51". — Long. 0" 43' 43" E. 
Elévation 10 m. — Portée 10 milles. 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



DÉPARTEMENT 
L'AUDE, 



(54) 

niPABTKMKNT FEU DE PORT D'AGDE. 

L'HKRAULT. Fixe. 

Sur la têle de la jetée de l'Est à droite de l'entrée du 
chenal. 

Lai. 43° 16' 45". —Long. 1° 6' 30" E. 
Élévation 9m. — Portée 6 milles. 



FEU DU FORT BRESCOU. 

Fixe. [©. 4.) 

Sur le bastion Sud-Est du fort de l'îlot de Brescou , à 
3 milles à l'Est-Sud-Est de l'embouchure de l'Hérault. 
Lat. 43° 15' 30". — Long. 1° 9' 45" E. 
Élévation 18 m. — Portée 9 milles. 



PHARE DU MONT D'AGDE. 

Feu tournant dont les éclipes se succèdent de minute en 
minute. [ © . 1 .] 

Sur le mont d'Agde, ou de Saint-Loup , à 5,200 mètres 

au N. 66° 30' Est de l'embouchure de l'Hérault. 

Lat. 43° 17' 55". — Long. 1" 9' 57" E. 

Ai, .■ ( au-dessus clu »ol ... . 14 œ ) D „ . .„ ot™:i 
Elévation. . J 1 Portée 11 mil. 

( au-desus de la mer. . 126 j 

En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent (o- 
lales qu'au delà d'une distance de 10 milles. , 



(55) 

FEUX DU PORT DE CETTE. 

Fixes. 

1* PHARE DU MÔI.E SAINT-LOUIS. [©. 3. p.] 

Sur le fort Sainl-Louis, à l'extrémité du môle du même 
nom, à gauche de l'entrée du port. 

Lat. 43° 23' '18". — Long. 1° 21' 52" E. 
Elévation 25 m. — Portée 12 milles. 

2° DEUX FANAUX DU FOUT RICUELIEU. 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, sur l'amer voisin 
de ce fort, à 740 m. à l'Ouest du phare du môle Saint- 
Louis. 

Elévation moyenne 60 m. — Portée 4 milles. 

Ces deux feux se confondent en un seul au delà d'une distance 
de 1 mille j. Tenus par le phare du môle Saint-Louis, ils indi- 
quent la direction à suivre pour donner dans le milieu de la passe 
Nord-Est du port. 

N. B. L'amer Richelieu sera prochainement déplacé vers le Sud, 
de manière à ce que ^intervalle entre le musoir du brise-lame et la 
liane des Jeux soit doublé , c'est-à-dire porté à 60 mètres. Par suite de 
ce déplacement, la direction donnée par les feux se rapprochera de la 
jetée de Frontignan et passera également à 60 mètres du musoir pro- 
jeté à l'extrémité méridionale de cette jetée. 

PHARE D'AIGUES-MORTES. 

Feu varié de h en U minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [O. 3.] 
Sur le môle Nord-Ouest du Grau-du-Roi , à 170 m. de 
son extrémité. 

Lat. 43° 32' 0". — Long. 1" 47' 45" E. 
Elévation 20 m. — Porlée 15 milles. 



DÉPARTEMENT 
GARD. 



(56) 

nftnvnm* ' PHARE DE LA CAMARGUE 

DES 

B".-DU-RÏIÔNE. 



ou DE FARAMAN. 



Feu. fixe. [Q. 1.] 
Sur la rive gauche de l'embouchure du Vieux-Rhône, 
près du poste de douane de Faraman. 

Lat. 43° 20' 42". — Long. 2° 20' 37" E. 
Elévation 38 m. — Portée 18 milles. 



DEUX FEUX DE PORT DE ROUC. 

Fixés, 

\" Fanal, sur la tète du môle, à gauche de l'entrée du 
port. [©. 4.] 

Elévation 16 m. — Portée 9 milles. 

2° Fanai., sur la tour du Fort, à droite de l'entrée du 
port [Q.ll. g.] 

Lat. 43° 23' 39". — Long. 2° 38' 56" E. 
Élévation 30 m. — Portée 10 milles. 



DEUX FEUX DE PORT DE MARSEILLE. 

[©• *-3 

L" fanal. — Feu fixe. 

Au pied de la tour du fort Saint- Jean, à gauche de 
l'entrée du port. 

Lat. 43' 17' 45". — Long. 3° 1' 26" E. 
Elévation 9 m. — Portée 9 milles. 



( 57 ) 
2' fanal. — Feu varié de 3 en 3 minutes par des éclali 
précédés et suivis de courtes éclipses. 
Sur la pointe dite Tête-de-More, entre l'anse de la Ré- 
serve et celle du Pharo, à droite de l'entrée du port. 
Lat. 43° 17' 43". — Long. 3° 1' 15" E. 
Elévation 19 m. — Portée 9 milles. 
Ces deux feux se trouvent masqués, dans la direction du Sud- 
Est, par la butte du Pliaro. 



PHARE DE PLANIER. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. [0. 1.] 
Sur le rocher de Planier, à 8 milles au Sud-Ouest de 
l'entrée du port de Marseille. 

Lat. 43° 11' 57". — Long. 2° 53' 35" E. 
Élévation 40 m. — Portée 20 milles. 
En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent to- 
tales qu'au delà d'une distance de 6 milles. 



FEU DE PORT DE CASSIS. 

Fixe. [0. 4.] 
Sur le côté gauche de l'entrée du port, à 125 m. au 
N. 29° 0. de la tète du môle situé à droite de la même 
entrée. 

Lat. 43" 12' 50". — Long. 3° 11' 45" E. 

au-dessus du sol 20° 

au-dessus de la mer . . 28 



Élévation. . 



Portée 9 mil. 



( 58) 

FEUX DU PORT DE LA CIOTAT. 

Fixes. 

1" Fanal, sur la tête du nouveau môle, à droite de 
l'entrée du port et à 110 m. au S. E. du fanal du fort Bé- 
rouard. [0. 4.] 

Lat. 43" 10' 21". — Long. 3° 16' 27" E. 
Élévation 12 m. — Portée milles. 
2° Fanal , sur le fort Bérouard , côté droit de l'entrée 
du port. [ . 4. g. ] 

Elévation 25 m. — Portée 10 milles. 
N. B. On fait en ce moment l'essai d'un brise-lame flottant . qui 
vient d'être établi à l'ouvert du port de ia Ciotat. 

Ce brise-lame se compose, quant à présent, de six sections 
d'une longueur totale de 120 mètres. Son extrémité septentrionale 
est signalée de nuit par un petit feu placé à 170 métrés au S. E. 
du fanal de la tête du môle Bérouard , et visible jusqu'à la dis- 
tance de 1 mille marin. 

Le brise-lame, a partir de son extrémité Nord, se porte dans le 
Sud-Ouest. 

Pour entrer de nuit dans le port de la Ciotat, il faut doubler 
par le Nord l'extrémité éclairée du brise-lame. 



n::r.\r,TSMENT 



PHARE DE L'ILE DE PORQUEROLLES. 

VAS. feu varié de â en U minutes par des éclats précédés et suivis 

. de courtes éclipses. [©. 1.] 
Sur la pointe Sud de l'île, entre le cap d'Arme et le 
cap Roux. 

Lat. 42" 59' 0". — Long. 3° 52' 10" E. 

Élévation. . j au i eSSUS *»** J'" ! Portée 20 mil. 

au-dessus de la nier. . 80 ) 



(59) 
Les comtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales qu'au delà d'une distance de 10 railles. 



PHARE DE L'ILE DU LEVANT 
ou DU TITAN. 

Feu fixe. [©. 3.J 
Sur la pointe orientale de l'île. 

Lat. 43° 2' 47". —Long. 4° 10' 24" E. 
au-dessus du sol 12 m 



Élévation. . 



. (Portée 15 mil. 
au-dessus de la mer . . 75 ) 



PHARE DU CAP GAMARAT. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute en 
minute. [0. 1.] 

Sur le cap Camarat. 

Lat. 43° 12' 3". — Long. 4° 20' 16" E. 

__, . I au-dessus du sol ... . 21'°) , __ „ 

Elévation..! , , , , - n Portée 27 mil. 

( au-dessus de la mer . 1 30 ) 

En temps ordinaire, les éclipses ne paraissent totales qu'au 
delà d'une distance de 10 milles. 

Il esta observer qu'à la distance de 15 à 18 milles, les appa- 
rences du feu du cap Camarat ne se distinguent de celles du feu 
de l'île Planier (situé par 43° 11' 57" de latitude et 2" 53' 35° 
de longitude E.) qu'en ce que les éclipses du premier se succè- 
dent de minute en minute, tandis que celles du second se succè- 
dent de demi en demi-minute. Cette différence est assez mar- 
quée pour ne pas échapper à un observateur attentif; au surplus, 



(60) 
les chances de méprise sont d'autant moins a craindre, que les 
positions géographiques des deux phares dont il s'agit diffèrent de 
près d'un degré et demi en longitude. Il ne pourra d'ailleurs 
arriver que fort rarement qu'un navigateur se trouve en vue du 
phare de Camarat sans avoir pris connaissance, soit du phare à 
feu fixe d'Antihes , situé à moins de 30 milles marins dans le 
Nord-Est du cap Camarat, soit, du côté de l'Ouest, des deux 
phares des îles de Porquerolles et du Levant, qui ne sont respec- 
tivement éloignés du même cap que de 25 et de 13 milles 
marins. 



PHARE D'ANTIBES ou DE LA GAROUPPE. 

Feu fixe. [©. 1.] 

Sur la presqu'île de la Garouppe, à un mille et demi 

au Sud d'Anlibes, près de la chapelle de Notre-Dame-de- 

la-Garde. 

Lat. 43" 33' 51". — Long. 4° 47' kl" E. 

j.,, . \ au-dessus du sol ... . 24") ., 

Elévation. .{ , , , ,„„ } Portée 18 mil. 

j au-dessus de la mer. . 103 ) 

Les navigateurs qui portent sur Antihes, en venant de la par- 
tie de l'Est, peuvent voir en mémo temps, lorsqu'ils approchent 
de Villefranche, le feu tournant de la tour de ce port (situé par 
43° 40' 30" de latitude, et 4° 59' 2G" de longitude E.) , le/<ru varié 
par des éclats de l'entrée du port d'Antihes (situé par 43° 35 9" 
de latitude, et 4" kl' 31" de longitude E.), et le feu fixe de la 
Garouppe. Mais ce dernier phare est seul aperçu des navigateurs 
venant de la partie du Sud et du Sud-Ouest, tant qu'ils n'ont pas 
doublé la presqu'île. 



(61 ) 

FEU DE PORT D'ANTIBES. 

Varié de 2 en 2 minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [©. 4.] 

Sur la têle du môle oriental, à gauche de l'entrée du 
port. 

Lat. 43° 35' 9". — Long. 4° 47' 31" E. 
Élévation 15 m. — Portée 9 milles. 



(') PHARE DD CAP CORSE, OU DE L'ÎLE DE GIRAGLU. CORSE. 

{En construction.) 

La tour en construction sur l'ilo de Giraglia (p3r 43° 1' 45" de latitude et T 3' 
55" de longitude E.) sera signaleo par un feu do premier ordre à ècliptt» d* demi- 
minute en demi-minute. 

On présume que co phare sera allumé avant la fin do 1847. 



PHARE DE PUNTA-REVELLATA 
ou DU GOLFE DE CALVI. 

Feufixe. [©. 1.] 

Sur l'extrémité du cap de Punta-Revellata, à l'entrée 

du golfe de Calvi. 

Lat. 42° 35' 10". — Long. 6° 23' 10" E. 

j,,, , ( au-dessus du sol.... 16"°)^ , „„ „ 
Elévation.. , , , QO Portée 18 mil. 

( au-dessus de la mer . . 88 ) 

Allumé depuis le 1" décembre 1844. 



( 62) 

PHARE DE LA GRANDE ILE SANGUINAIRE 
ou DU GOLFE D'AJACCIO. 

Feu varié de â en U miaules par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [©. 1.] 

Sur le point culminant de la Grande île Sanguinaire, à 
l'entrée du golfe d'Ajaccio. 

Lat. liV 52' 50". —Long. 6° 15' 30" E. 

• ( au-dessus du sol 16°)^ _„ ., 

Elévation.. ( , , , „„ Portée 20 mil. 

( au-dessus de la mer . . \)o ) 

Le9 courtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales, en temps ordinaire, qu'au delà d'une distance 
de 10 milles marins. 

Allumé depuis le 15 novembre 1844. 



PHARE DU MONT-PERTUSATO, 

PRÈS DE BONIFACIO. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de minute 
en minute. [ . 1 . ] 

Sur le mont Pertusato, à 2 milles marins au S. E. de 

Bonifacio. 

Lat. 41° 22' 10". — Long. 6° 51' 0" E. 

• , , ( au-dessus du sol 16" ) _ , _ 

Elévation. . ( , , , .„ Portée 27 md. 

( au-dessus de la mer. . 99 ) 

En temps ordinaire, les éclipses de ce phare ne paraissent 
totales qu'au delà d'une distance de 10 milles marins. 
Allumé depuis le 15 novembre 1844. 



(63) 

PHARE DE PORTO-VECCHIO. 

Feu varié de à en U minutes par des éclats précédés et suivis 
de courtes éclipses. [0. 1.] 
Sur la pointe de \la Chiappa, côté Sud de l'entrée du 
golfe de Porto-Vecchio. 

Lat. tkl° 35' 10". — Long. 7° 0' 20" E. 

au-dessus du sol 16° 

au-dessus de la mer. . 66 



Élé 



Portée 20 mil. 



Les courtes éclipses qui précèdent et suivent chaque éclat ne 
paraissent totales, en temps ordinaire, qu'au delà d'une distance 
de 10 milles marins. 

Allumé depuis le 1" janvier 1845 (1). 



(1) Deux phares établis sur la cùlc septentrionale de Sardaignc concourent , i 
l«s deux phares du Mont-Perlusalo et de la Chiappa , à l'éclairage des Bouche: 
Bonifacio , savoir : 

1° PHARE DE LA TESTA. 
Feu Manc varie de 3 en 3 minutes par des éclats rouges précédés et suivis de coi 
éclipses. [0- 3. ] 
Sur le cap do la Testa , à l'entrée occidentale du détroit. 
Lat. 41» 14' 40". — Long. 6° 48' 45" E. 

.,, , ( au-dessus du sol 21") „ , ,, ... 

Elévation , , , ,, ! Portée 15 mille 

( au-dessus de la mer 07 ) 

Allumé dopuis le 13 mars 1845. 



2° PHARE DE L'ILE DE RAZZOLI. 

Fcafxe. [0-2.] 

Sur la pointe Nord de l'île , à l'entrée orientale du détroit. 

Lat. 41* 18' 30". — Long. 7°0' 20" E. 

., , ( au-dessus du sol 20 1 * ) 

levalion { . , . . i 

( au-dessus de la mer 56 ) 

Allumé depuis le 9 mars 1845. 



(64) 

FEU DE PORT DE BASTIA. 

Fixe. [Q. 4. g.} 

Sur la tête du môle , à droite de l'entrée du port. 
Lat. 42° 41' 48". — Long. 7° 6' 45" E. 
Elévation 16 m. — Portée 10 milles. 



APPENDICE. 



PHARES ET FANAUX 

DES CÔTES D'ALGÉRIE 
ET DES COLONIES FRANÇAISES. 



§ 1 er . — ALGÉRIE. 



PHARE D'ORAN ou DE MERS-EL-KEBIR. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute en 
demi-minute. 

Sur le forl de Mers-el-Kébir, à droite de l'entrée du 
port. 

Lat. 35° 44' 21". — Long. 3° 1' 25" 0. 
Elévation 36 m. — Portée 15 milles. 

Les éclipses ne paraissent totales, en temps ordinaire, qu'au 
delà d'une distance de 8 milles marins. Le petit feu que l'on 
aperçoit dans les intervalles des éclats de l'appareil tournant est 
produit par un appareil additionnel. [ © . 4. ] 

N. B. /( est à remarquer que les trois feux de Mers-el-Kébir, du 



© École Nationale des Ponts et Chaussées 



™ 



(66) 
■ nàlt d'Alger, tt de la pointe de Garde à l'entrée du golfe de Bàne, 
présentent exactement les mêmes apparences; mais les distances ^ui 
séparent ces feux sont trop grandes pour qu'il y ait possibilité de con 
fusion. 



FANAL PROVISOIRE D'ARZEU. 

Feu. fixe. 

Sur le Fort de Ja pointe. 

Lat. 35° 51' 39". — Long. 2° 37' 21" 0. 
Portée 8 milles. 



FEU DE PORT DE MOSTAGANEM. 

Fixe. 
Sur le Fort de la plage. 

Lat. 35° 55' 57". — Long. 2° 14' 46" 0. 
Elévation 37 m. — Portée 8 milles. 



FEU DU MOUILLAGE DE TENES. 

Fixe. 

Sur le plateau occupé par la nouvelle ville ? 

Lat. 36" 32' 0"? — Long. 1° 0' 0" ? 0. 
Élévation ÛO m. — Portée 8 milles, 



(67) 

FEU DE PORT DE CHERCHEL. 

Fixe. 

Sur la face Nord du Fort-Joinville. 

Lat. 36° 36' 48". — Long. 0° &' 19" 0. 
Elévation 14 m. — Portée 8 milles. 



PHARE D'ALGER. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute. 

Sur la tour du môle. 

Lat. 36° 47' 20". — Long. 0° 44' 10" E. 
Élévation 37 m. — Portée 15 milles. 



FANAL PROVISOIRE DE DELLIS. 

Fixe. 
Sur l'extrémité de la pointe, au N. O. delà ville. 
Lat. 36* 55' 30. — Long. V 35' 0" E. 
Portée 8 milles. 



(J FANAL DU CAP BOUAC. 

(En conttruction. ) 
T'n fanal à feu fixe, de S milles marins de portée , sera prochainement établi sur 
la pointe du fort , à l'entrée do l'anse de Sidy-Yaya , et à 1 raille matin an N. E. 
i .i E. de Bougie, 

L»t. 36° 46' 0". — Long. 2° 45' 55" E. 



™ 



FED DE PORT DE BOUGIE. 

* Fixe. 

L'entru da es port est éclairée par un petit fanal. 

Lat. 36° 45' 30". — Long. 2» 45' 10" E. 
Portée 3 milles f 



FEU DE PORT DE DJIDJELI. 

Fixe. 
Sur la deuxième roche des brisants , au Nord du mouil- 

Lat. 36° 50' 0". — Long. 3° 23' 45"? E. 
Élévation 15 m. — Portée 8 milles. 



FEU DE STORA. 

Fixe. 

Lat. 36* 54' 15" — Long. 4' 31' 15"? E. 
Portée 6 milles. 



FEU DE PHILIPPEVILLE. 

Fixi. 

Sut 1- télf du débarcadère. 

L.t. 36" 52' 50". — Long. 4* 32' 40"r E. 
Portée 4 railles? 



( 69 ) 

PHARE DU GAP DE GARDE ou DU GOLFE 
DE BONE. 

Feu tournant dont les éclipses se succèdent de demi-minute 
en demi-minute. 

Sur le cap de Garde, à l'entrée du golfe de Bône. 
Lat. 36° 58' 0". —Long. 5° 27' 0" E. 
au-dessus du sol. ... 13 
au-dessus de la mer. 142 



Élévation. . 



Portée 15 mil. 



DEUX FEUX DU PORT DE BONE. 

Figues. 

1° FEU DE LA POINTE DU LION. [ ©. 4. g.] 

Sur la pointe du Lion, à 1,400 mètres au N.E.du port. 
Lat. 36" 54' 30". — Long. 5" 26' 6" E. 

i au-dessus du sol 7° 
au-dessus de la mer . . 49 

2" PETIT FEU DE L'ENTREE DU PORT. 

Sur le Fort Cigogne. 

Portée 3 milles. 



Portée 10 mil. 



FEU DE PORT DE LA CALLE. 

Fixe. [O ■ 4 g. ] 
Sur la presqu'île, à gauche de l'entrée du port. 
Lat. 36° 54' 0". — Long. 6° 6' 0"E. 
Élévation 16 m. — Portée 10 milles. 



(70 



Hl&DX SilNT-HSKBF 
HT MIQDELOX. 



§ 2. -COLONIES FRANÇAISES. 



terre- (*) PHARE DE S'-PIERRE ET MIQUELQN. 

NEUVE. 

Feufuce. 

Sur le morne appelé Tète-de-Galantry, partie Sud de 
l'île Saint-Pierre. 

Lat.45" 45' 30" N. — Long. 58° 30' 0"? 0. 

j,., . ( au-dessus du sol 11°)— ,. 10 .. 

Elévation. .{ , Portée 18 mil. 

( au-dessus de la mer. . 64 ) 

Allumé depuis le septembre 1845. 

N. B. Ce feu est masqué dans la partie du Nord par les hautes 
terres de l'île Saint-Pierre. 

Un petit feu de port, de 3 milles de portée, est allante du 1" mai 
an 15 décembre de chaque année sur la P ointe -au-Canon , prés du 
Bourg. Ce feu n'est visible que dans l'intérieur de la passe. 



Sénégal. FEU DE SAINT-LOUIS. 

Fixe. 

Sur l'hôtel du gouvernement. 

Lat. 16° 0' 48" N. — Long. 18» 51' 10" 0. 
Portée 6 milles. 
Allumé depuis le mois de janvier 1844. 



(71 ) 

FEU DE L'ILE DE GORÉE. 

Fixe. 

Sur le fort de Gorée. 

Lat. 14° 39' 55" N. — Long. 19 45' 0" O. 
Portée 6 milles. 

Allumé depuis le mois de janvier 1844. 



PHARE DE LA PETITE -TERRE 
ou DE LA GUADELOUPE. 

Feu fixe. [0. 3.] 

Sur )a Terre de Bas (l'un des îlots de la Petite-Terre), à 
184 mètres de son extrémité orientale. 



Élévation. . 



Lat. 16" 10' 29" N, — Long. 63° 25' 16" O. 
au-dessus du sol 23 



ANTILLES. 

GUADELOUPE. 



au-dessus de la mer. . 33 



Portée 15 mil- 



FEU DE PORT DE FORT-ROYAL. 

Fixe. 

Sur le fort Saint-Louis. 

Lat. 14° 36' 7" N. — Long. 63° 24' 24" O. 
Élévation 40 m. — Portée 6 milles. 



MARTINIQUE. 



ILE 
BOURBON. 



(72) 

DEUX FEUX DE PORT DE SAINT-DENIS. 

Fixes. 
Sur un mât de pavillon élevé au bord intérieur du Ba- 
rachois , et à 3",47 de distance verticale l'un de l'autre. 
Lat. 20° 51 ' 32" S. — Long. 53° 10' E. 
Elévation moyenne 26 m. — Portée 8 milles. 
A la distance de 5 milles , ces deux feux se confondent. 







PHARE DE LA POINTE DE BEL-AIR. 

[En conjlructton.) 
Un phare hfiufm de 15 à 18 milles marins do portée 
e Bel-Air, a 9 milles i 
Ou présume que ce p 



s à l'Est de Saint-Dei 
pourra être allume s 



établi 



i.t !aliudel846. 



INDES- 
ORIENTALES 



PHARE DE PONDICHERY. 

Feufixe. 
Sur la place de Pondichéry. 

Lat. 11° 55' 40" N. — Long. 77° 31' 30" E. 
Élévation 29 m. — Portée 15 milles. 



L'Inspecteur divisionnaire 

Secrétaire de la Commission des phares. 

Signé L. FRESNEL. 



Vu par le Sous-Secrétaire d'Etat 
des Travaux publics. 
Signé LEGRAND. 



mm 



73 



INDEX. 



N. B. On a distingué par des caractères italiques les noms des 
phares des trois premiers ordres. — Quelques phares et fanaux 
figurent dans cette table sous plusieurs noms. 



Pag». 

Abervrac'h (Embouchure de 1') 32 

Agde (Mont d') ou Je Saint-Loup 54 

Agde (Port d') 54 

Aiguës-Mortes 55 

Aiguillon (Pointe de 1') , Pertuis-Breton 44 

Aiguillon ( Tour d') , embouchure de la Loire 41 

Ailly (Cap à') . .'. 16 

Aix (Ile d') 46 

Aizier (Basse Seine) 19 

Ajaccio (Golfe d') ■ 62 

Alger 67 

Alpreck (Pointe d') , pris de Boulogne 12 

Amibes (Môle d') 61 

Antibcs (Presqu'île d"), ou de la Garouppe 60 

Arcachon (Bassin d') 51 

Arzeu 66 

Baleines (Pointe des), île de Ré 44 

Barjlenr (Pointe de) ou de Gattevilh 2. r > 



74 



Bai-fleur (Port de).. 25 

Bas (Ile de) 31 

Dassin d'Arcackon 51 

Bastia - 04 

Béam (Cap) - 53 

Bec du Raz de Sein. . . . .'. 34 

Bel Air (Pointe de) , (le Bourbon 72 

Belle-IU v 37 

Berck (Pointe de) .... ,. 14 

Berville (Basse Seine). . . : 20 

Biarritz 51 

Blaye (Port de) 51 

Bône (Pointe du Lion, près du port de) 69 

Bônc (Pointe de Garde, à l'entrée du golfe de) 69 

Bonijacio , 62 

Bouac {Cap) . .' '. 67 

Bouc (Port de) ». 56 

Bougie 68 

Boulogne 11 

Bourbon (Ile) '. 72 

Bréhal (Hêaux de) 29 

Brescou (Fort) . ... ; 54 

Brest (Goulet de) 33 

Breton (Port-) , île d'Yeu 43 

Brotonne (Forêt de) (Basse Seine) 19 

Calais •.......- 10 

Calais ( Tour centrale de) 9 

Calle (La) 09 

Cahi (Golfe de) 61 

Camarat ( Cap) 59 

Camargue (La) 56 

Canche (Embouchure de la) 13 

Carterct (Cap) , 27 



(75) 

p«r- 

Casqucts [Rochcn des) 27 

Cassis 57 

Caudcbccquet (Basse Seine) 19 

Caycux 14 

Cette (Môle Saint-Louis de) 55 

Celle (Fanaux du fort Richelieu ) - 55 

Chassiron (Pointe de) , île d'Oléron 46 

Chaume ( La) , Sables-d'Olonnc 43 

Chausey (Iles) , 28 

Chauveau (Pointe de) , île de Ré 45 

Cherbourg (Rade de) 25 

Chcrçbcl.. ..." 07 

Chiappa (Pointe de la), pris Porlo-Vecchio 63 

Ciotat (La) 58 

Commerce ( Tour du) , embouchure de la Loire 41 

Cordcuan (Rocher de), embouchure de la Gironde 48 

Corse (Cap) 61 

Coubre (Pointe de la) , embouchure de la Gironde 47 

Courseulles 22 

Courval (Basse Seine) 10 

Croisic (Le) 40 

Dellis 67 

Dieppe 15 

Djidjcli ., 08 

Dunkerque (Jetée O. de) et Tour de l'IIeuguenar 9 

Dunkcrquc (Tour du fort RUban) S 

Élaples (Baie d") 13 

Faraman, a l'extrémité S. de la Camargue 56 

Fécamp (Jetée N. de) 17 

Fccamp (Pointe Fagncl, près de) 17 

Flotte (La) (Ile de Ré) 45 

Forêt de Bretonne 19 

Foil-Rougc de Calais 10 



76 



Fort-Royal (Martinique ) 71 

Fort-Royal (lie Pelée) 25 

Four [Rocher du) , près du Croisic 39 

VMM [Cap) 20 

Garde (Cap de) , près de Bône 69 

Garouppe [Presqu'île de la) ou d'Antibes 60 

Galteville (Pointe de) ou de Barjleur 25 

Gigelly ou Djidjeli 68 

Giraglia (Ile de) (Cup Corse) . . 61 

Gorée (Sénégal) 71 

Grand-Camp 22 

Granville (Môle de) 28 

Granville (Roc de) 28 

Grave (Pointe de), à l'embouchure de la Gironde 49 

Gravelmes 9 

Gris-Nez (Cap) 11 

Groix (Pointe E. de l'île de) 37 

Groix (Pointe N. 0. de Vile de) 36 

Gros-da-Raz (Rocher du) , près du cap de la Haguc 27 

Gros-Heurt ( Basse Seine) 19 

Grouin-du-Cou (Pertuis-Bretbn) 44 

Guadeloupe (Petile-Terre) 71 

Guernesey (Ile de) 27 

Haauc (Cap de la) 27 

Haliguen (Port-) 38 

Havre (Le) 1S 

Hèaux de Brihal 29 

Heugucnar (Tour de 1') 9 

Hhc ( Cap delà) 17 

Hoc (Pointe du) 18 

Hode (Pointe du) (Basse Seine) 18 

Hredic (Ile d') 38 

Honneur 20 



( 77 

Hougue (Rade de la) 23 

Hourdel (Pointe du) 14 

Lande (Tour de la) (Rade de Morlaix) 31 

Levant (Ile du) ou du Titan 59 

Lihou (Cap) , près de l'entrée du port de Granville 28 

Lion (Pointe du) , près de Bône 69 

Lornel (Embouchure de la Canche) 13 

Marseille 56 

Martinique 71 

Mers-el-Kébir, près d'Oran 65 

Mesnil (Le) (Basse Seine) 19 

Miquelon (Iles Saint-Pierre et) (Terre-Neuve) 70 

Moines (Ile aux) , l'une des Sept-Iles 30 

Mont d'Agdc ou de Saint-Loup 54 

Mont-Pcrlusato , près de Bonifacio (Corse) 62 

Morlaix (Rade de) 30 

Morsaline (Butte de) 23 

Mostaganem 66 

Navalo (Port) 39 

Neuville (La) (Basse Seine) 19 

Noire (lie) (Rade de Morlaix) 30 

Nouvelle (La) 53 

Oran 65 

Orne (Embouchure de 1') 21 

Ouessant (Ile d') 33 

Oyestrcliam 21 

Palais (Belle-Ile) 37 

Pauillac 50 

Pelée (Ile) , 25 

Penfrct (lie de) 30 

Penlan (Pointe de) 39 

Penmarc'h 35 

Pertuis-Breton 44 



(78) 

P.g. 

Petit-Minou (Pointe du) {Goulet de Brest) @3 

Petite-Terre (Guadeloupe) 71 

Philippcville 08 

Pilier (Rocher du) , près de l'ile de Noirmouticr 42 

Plaider (Rocher de) , près de Marseille 57 

Plouguerneau 32 

Pondichèry 72 

Pornic 42 

Porqucrollcs (lie de) 58 

Port- Breton de l'île tl'Ycu 43 

Port-en-Bessin 22 

Port-IIaligucn 38 

Port-Navalo 39 

Porto-Vecchio , 63 

Port-Vendrcs 53 

Portzic (Pointe de) ( Goulet de Brest) 33 

Punta-Rcvcllata (Golfe de Calvi) (Corse) 01 

Querquevillc 2fi 

Quillcbœuf 19 

Razzoli (Ile de) (Sardaigne) 03 

Réville 23 

Richard 50 

Itisban de Dunkerque (Forl) 8 

Rochelle (La) 46 

Roque (La) (Basse Seine) 20 

Royan 48 

Sables-d'Olonne 43 

Saint-Denis (lie Bourbon) 72 

Saint-Jean (Fort) (Marseille) 56 

Saint-Louis (Sénégal) 70 

Saint-Loup (Mont) , près d'Agde 54 

Saint-Malo , 29 

Saint-Marcouf 23 



(79) 

p. f . 

Saint-Martin (Ile de Rë) 45 

Saint-Mathiea i 33 

Saint-Nazaire 41 

Sainl-Pierre-et-Miqueloii (Terre-Neuve) r 70 

Saint-Valery-cn-Caux P. 16 

Sanguinaire (Grande ile) (Corse) 62 

Sein [lie de) 34 

Sénégal (Saint-Louis et Gorée) 70 

Sept-IIes 30 

Socoa 52 

Stora 68 

Sidy-Yaya.(Cap Bouac) 67 

Tallais (Banc de)... 40 

ïancarville (Pointe de) (Basse Seine) 19 

Teignouse (Rocher de la) 38 

Tcnès 66 

Terre-Nègre (Tour de) 47 

Tcsia{Cap de la) (Sardaignc) 63 

Tête de Gulaniry (Saint-Pierre et Miquelon) 70 

Têtc-de-More ( Marseille) 57 

Titan (Ile du) ou du Levant 59 

Toucques (Embouchure de la) 20 

Touquet (Le) (Embouchure de la Canche) 13 

Tranche (La) 44 

Tréport 14 

Trouville (Embouchure de la Toucques) 20 

Vaquerie (La) (Basse Seine) 19 

Ver (Pointe de) 22 

Vierge (Ile) 31 

Villequier (Basse Seine) 19 

Vrac'h (Ile) 32 

Yeu (Pointe N. O. de Vile d % ) 42 

Yen (Port-Breton de l'île d') 43 



MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS. 



r r 



ADMINISTRATION GENERALE DES PONTS ET CHAUSSÉES ET DES MINES. 



PHARE S ET F ANAUX. 

TABLEAU DESCRIPTIF 

DES PHARES ET FANAUX ALLUMÉS SUR LES COTES DE FRANCE, 

AU 1" JUILLET 1846. 



Les positions géographiques des phares et fanaux sont indiquées, pour la plupart, d'après le tableau 
annexé à la Connaissance des temps. 

Les airs de vent sont rapportés au méridien vrai de chaque lieu. 

Les portées sont comptées en milles marins de 60 au degré. Elles ont été évaluées approximativement 
d'après l'intensité et l'élévation des feux, et en ayant égard à l'élévation présumée de l'observateur. 

Les phares éclairés par des appareils lenticulaires de premier, de second, de troisième ou de quatrième 
ordres ont respectivement désignés par les signes [O 1], [O2], [03] et [04]» auxquels s'ajoute, pour certains 



articles, la lettre (p.) ou (g.), selon qu'il s'agit d'appareils de petit ou de grand modèle. Ces indications ont 
pour objet de mettre les navigateurs à môme de comparer l'ancien et le nouveau système d'éclairage. 

On a ^distingué par un astérisque (*) les établissements créés ou renouvelés depuis le i er septembre i8/iô. 

Quelques fanaux secondaires, et notamment les petits feux de la basse Seine, ne figurent pas sur ce 
tableau. 

Cette même description sommaire a été publiée sons forme de livret, pour être distribuée par les autorités mari- 
times aux navigateurs français et étrangers. 



DÉSIGNATION DES PHARES ET FANAUX. 



[ Tour do fort Risban. 
Dcnkekque . . . j Jetée de l'Ouest. 

( Tour de llleuguenar 

GRA VELINES 

/ TûCR CENTRALE 

Calais | Jetée de l'Ouest 

( Fort Rouge 

Cap Guis-Nez 

Jetée du N. E 

Jetée du S. O 

Pointe d'Alpreck 



Boulogne. 



Baie d'Ëtavles.^ 

Pointe de Berck 

Caykux , 

Le Tréport 



Lornel 

Le Touquet. 



Dieppe. 



Jetée de l'Est . . . 
Jetée de l'Ouest. 

L'AlLLY 

Saint-Valery en-Caux 

Pointe Fagnet. , 



F/.camp 



Jetée du Nord 



La IIève . 
Le Havre 



Pointe do Hoc. 

QlilLLEBŒl'F. . . 
HoNFLELR 



Embouchliie 

DE LA Toi'CQUES 

Embouchure 

de l'Orne. 

courseulles. . 

Pointe de Ver. 

Saint-Marcouf. 



Fanal d'aval. . . 
Fanal d'amont. 
Fanal d'aval. . . 
Fanal d'amont. 
Fanal d'aval. . . 
Fanal d'amont. 



Rade 
de la Hougce. 



Fort de la Hougue . 
Butte de Morsaline. 
Redoute de Ré ville. 
Fanal extérieur.. . . 
Fanal intérieur. . . . 



Granvillb. . . . 



Port 
de Barflecr. 
Pointe de Barfleur 

! Ile Pelée . . 
Digue 
Querqueville 
Port de commerce 

Cap de la Hague 

Cap Carteret 

Cap Liiiou 

Môle neuf 

Saint-Malo 

Cap Fréhel 

IIl'.ALX de Bréhat 

Sept-Ii.es 

Rade ( Re Noire ........ 

de Morlaix. ( Tour de la Lande . 

Ile de Bas 

Ile Vierge 

Fanal occidental.. . 
Fanal oriental 



Averbrac'u . . . 



Ile d'Ouessant 





Raz-de Sein. . . 
Pointe de Penm 












Partie N. 


Ile de Croix. . 






Port de Palais 


Belle-Ile .... 





Ile d'Hoedic .... 
La Teicnouse. . . 
Port-Haliguen. . . 
Port Navalo. . . . 
Pointe de Penlan 
Le Four 



Le Croisic. 



Tour d'Aiguillon 

Tour du Commerce 

Saint-Nazaire 

Le Pilier 

Pornic 

( Pointe N. 0. de l'île. 
Ile d'Yeu .... 



Port Breton . . . 



Fanal extérieur 
Fanal intérieur 



Pertlis Breton 



Port des Sables | La Chaume 

d'Olonne. j Jetée du port 

Grouin du Cou .... 

Pointe de l'Aiguillon. 

Les Baleines 

Saint Martin 

Pointe de Chauveau 

La Rochelle 

Ciiassiron 

Ile d'Aix 

Pointe de la Coubre. 

Tour de Terre-Nègre 

Royan 

Cordouan 



EMBOrCHURE 

de la Gironde. \ Pointe de Grave. 

Banc de Tallais. 
Ricliard 



Pauillac. 
Arcaciion. 
Biarritz. 
Socoa . . . 



Cap Béarn. . . . 
Port-Vendres . 
La Nouvelle. . 
Agde.. ...... 



Fort Brf.scou. 
Mont d'Agde. . 



Cette. 



Fort Saint Louis 

Amer, près le fort Richelieu. 



Aiguës Mortes. 



Camargue . 



Bouc. 



Marseille. . . . 



Môle 

Fort 

Fort Saint-Jean 
Pointe de More 



La Ciotat. . . . 



Planier 

Cassis 

Nouveau môle. 

Fort Bérouard . 

Ile de Porqueroli.es 

Ile du Levant ou du Titan. . . . 

Cap Camarat 

Presqu'île de la Garouppe 

Antibes 

Bastia (Corse) 

Golfe de Calvi 

Grande île Sanguinaire 

Bonifacio 

Porto-Vecciiio 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 

14 

15 

16 

17 
18 
19 
20 
21 
22 

23 

24 

25 

26 

27 

28 

29 

30 

31 

32 

33 

34 

35 

36 

37 

38 

39 

40 

41 

42 

43 

44 

45 

46 

47 

48 

49 

50 

51 

52 

53 

54 

55 

56 

57 

58 

59 



60 
61 
62 
63 
64 
65 
66 
67 
68 
69 
70 
71 
72 
73 
74 
75 

76 

77 
78 
79 
80 
81 
82 
83 
84 
85 
86 
87 
88 
89 
90 
91 
92 
93 
94 
95 
90 
97 
98 

99 

100 

,Q 1 

102 
103 
104 
105 



ESPÈCE ET NOMBRE 



DES FECX. 



Phare [0 1.] 

Feu de port 

Feu de port 

Phare [©3.] 

Phare 

Feu de port 

Feu de marée . 

Phare [Q 1.] 

Feu de marée 

2 feux de marée [O 4.] 

Fanal [Q 4 g.] 

Feu de port 

2 feux de port 

Fanal [Q 4.] 

Phare [© 3.] 

Feu de marée [Q 4.] 

1 feu permanent. 2 de marée. . 

Feu de marée [O 4 g.] 

Phare 

Feu de marée 

Phare [Q 1.] 

Feu de marée [© 4.1 

2 phares [O l.J 

Feu de port [Q 4 g.] 

Feu de port [O 4 g.] 

Feu de port , 

Feu de port 

Feu de port [© 4 g.] 

Feu de marée 

Feu de port 

Feu de port 

Feu de port [Q 4 g 

Feu de port 

Phare [Q 3.] 

Fanal [Q 4. 

I [0 4. 
Feux de port . . .{ [O 4 g. 

I [o 4.; 

2 feux de port [Q 4.] 

Phare [Q 1 ] 

Feu de port [© 4 g.] 

Fanal [Q 11.] 

Feu de port [0 4 g.] 

Feu de port. .......[© 4.] 

Phare [© 1.] 

Phare [Q 2] 

Phare [Q 3.] 

Feu de port [O 4.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Phare 

Phare [© 1.] 

Fanal [© 4 g.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Feu de port 

Phare [© 1. 

Phare [© 3.] 

Feu de port [©4 g.] 

Feu de port [© 4 g.] 



Phare [© 

Phare [© 

Phare [© 

Phare [© 

Phare [© 

Phare [© 

Phare [© 

Fanal [©4 

Feu de port [© 

Phare [© 

Fanal [© 

Fanal [© 4 

Feu de port 

Feu de port [© 

Feu de port [© 

Pliare provisoire [© 



2 feux de port , 

Phare [© 3 p. 

Piure [© 3 p. 

Feu de port [© 4.] 

Phare [©2 

Feu de port [© 4 g.] 

Phare [© t.] 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port [© 4. 

Pliare provisoire. . .[© 4 g.] 

Feu de port [ © 4 . 

Fanal [© 4. 

Fanal [© 4. 

Phare 

Feu de port [© 4 g. 

Phare [©3. 

Feu de port 

Phare [© 1.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Fanal [©4 

Fanal [© 4 g.] 

Feu de port 

Phare [© 1 .] 

Phare provisoire [© 4.] 



Phare flottant. 



100 
107 
108 
109 
110 
111 
112 
113 
114 

115 

116 
117 
118 
119 
120 
121 
122 
123 
124 
125 
126 
127 
128 
129 
30 
131 
132 
133 



Feu de port [© 3 p.] 

Feu de port 

Phare [© 1.] 

Phare [© l.j 

Feu de port [© 4 g.] 



Phare [© 1.] 

Feu de port [© 4 g.l 

Feu de port [q 4 g.] 

Feu de port 

Fanal [© 4.] 

Phare [© 1.] 

Phare [© 3 p.] 

2 feux de port 

Phare [©3.] 



Phare [© 1.] 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Fru de port 

Feu de port [©''•] 

Phare [© 1.] 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Phare [O '•] 

Phare [© 3.] 

Phare.. v [© 1.] 

Phare...' [© l.j 

Feu de port [© 4.] 

Feu de port [© 4 g.] 

Phare [© 1.] 

Phare [© l.j 

Phare [© 1 .] 

Phare [© I.] 



MANCHE. 

Entre la grande écluse de chasse et le vieux fort Risban 

Sur la tète de la jetée de l'Ouest 

Sur la tour de l'Heuguenar, à 2,2oo m au S. 39* E. de l'entrée des jetées 

Sur le Petit- Fort-Philippe, côté E. de l'entrée des jetées 

A 1 ,56o m de distance de la tète des jetées, et à 4oo m de leur alignement, côté O 

Sur la tête de la jetée de l'Ouest 

A 33o m au S. 26° E. de l'entrée du port 

Sur le cap Gris-Nez , à 9 milles marins au N. de Boulogne 

Sur l'extrémité de la jetée du Nord-Est 

Installés à l'aplomb l'un de l'autre, à l'extrémité de la jetée du Sud-Ouest 

Près de la tour de l'ancien sémaphore, à 2 milles i/4 au S. 2 4° O. de l'entrée du port de Boulogne. . 

Côté N. de l'embouchure de la Canche 

Côté S. de l'embouchure de la Canche, à i6 ra de distance l'un de l'autre 

Sur la pointe du haut-banc de Berck , . . , 

Entrée de la baie de la Somme, côté S. .......... , 

Sur la jetée de l'Ouest, à a3 n de son extrémité. . .,,......,....,...., 



Installés sur un mât de signaux à 1 o B de l'extrémité de la jetée de l'Est 

Sur la jetée de l'Ouest, à 3 S™ de son extrémité 

Sur le cap de l'Ailly ." 

Sur la jetée de l'Ouest, à 66™ dé son extrémité 

Sur le mont de la Vierge, à gauche de l'entrée du port 

Au pied du mont de la Vierge, sur la jetée du Norâ, à 66° de son extrémité 
Sur le cap de la IIève, a 63 m de distance l'un de l'autre. — Direction N. 18 8 39' E. et S. 18° 
39' O 



-, 



Sur la jetée du Nord, à 1 i"° de son extrémité 

Sur la pointe du Hoc, a 3 milles i/4 en amont de l'entrée du port du Havre, côté N. de l'embouchure 

de la Seine 

A la pointe de Quillchœuf, sur le quai (rive gauche de la Seine) 

Sur la jetée de l'Hôpital , à l'extrémité N. O. de la ville 

Sur la tête de la nouvelle jetée orientale 

Côté O. de l'embouchure. Les deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent l'entrée du chenal 



Côté O. de l'embouchure. Ces deux feux, vus l'un pa 
l'autre, indiquent la direction du l'entrée du chenal 



Sur les dunes près de In redoute d'Oyestreham 

Sur l'église d'OyesIreham 

Sur la tète de la jetée de l'Ouest 

Sur la pointe de Ver, à 1 2 milles marins au N. 72° 0. de l'embouchure de l'Orne 

Sur le fort de l'île 

Sur l'extrémité méridionale du fort de la Hougue. 

Sur la butte de Morsaline 

Sur la redoute de Réville (pointe de Saire) 

Sur le côté gauche de l'entrée du port 

A 283" au S. O. du fanal extérieur 

Sur la pointe de Barfleur (ou de Gatleville) 

Sur le fort Royal , entrée Est de la rade 

Sur le fort central de la digue 

Sur le fort de Querqueville, entrée Ouest de la rade 

Sur l'extrémité de la jetée Est du port de commerce 

Sur le rocher dit le Gros-du-Raz, près le cap de la Hague 

Sur le cap Carteret 

Sur le roc de Granville, à ^5n m au N. O. y O. de l'entrée du port 

Sur l'extrémité S. E. du môle neuf, à gauche de l'entrée du port 

Sur la tète du nouveau môle des Noires , a gauche de l'entrée du port 

Sur le cap Fréhel , département des Côtes-du-Nord 

Sur le plateau des Iléaux de Bréhat , . 

Sur l'extrémité E. de l'île aux Moines 

Olir Ille INOire j Ces 2 feux, tenus l'un par l'autre, donnent la direction 

Sur la tour de la Lande 

Sur un monticule de la partie O. de l'île de Bas 

A ioo m à 10. de la pointe orientale de l'île Vierge 

Sur l'île Vrac'h, côté N. de l'entrée de l'Abcrvrac'h j ( 

Sur la galerie occidentale du clocher de Plouguerneau . . 



POSITIONS GÉOGRAPHIQUES. 



51* 3' 0' 



51. 0. 17. 
50. 57. 36. 



50. 52. 10. 



50. 43. 56 

50. 41. 57 

50. 33. 38 

50. 31. 43 

50. 24. 

50. 11. 42 

50. 3. 53 



I ONCITU'M. 



0- 1' 4l"E. 



0. 13. 39. O. 
0. 29. 14. 



0. 45. 13. 



49. 56. 2. 

49. 55. 7. 

49. 52. 25 

49. 46. 5. 



49. 30. 43. 

49. 29. 0. 

49. 28. 47. 

49. 28. 26 
49. 25. 32. 



49. 21. 40 



49. 16. 37 
49. 20. 17 
49. 20. 28 
49. 29. 55 
49. 34. 19 
49. 34. 15 
49. 36. 26 



49. 40. 7. 

49. 41. 50. 

49. 40. 16. 

49. 40. 28. 

49. 40. 20. 



49. 43. 22. 

49. 22. 27. 

48. 50. 7. 

48. 49. 54. 



du chenal oriental . 



reelion du chenal . 



OCÉAN. 



Sur la pointe N. E. de l'île 

Sur la pointe de Saint-Mathieu, à 7 milles à l'O. de l'entrée du Goulet de Brest 

Sur la pointe N. de l'île de Sein 

Sur la partie la plus élevée du Bec du Raz 

Sur la pointe de Penmarc'h, près l'église de Saint-Pierre 

Sur la pointe N. de l'île de Penfret, l'une des îles de Glenan 

Dans la partie N. O. de l'île, à 5oo m au S. E. i/4 S. de la pointe de Pen-Mcn 

Sur le fort de la Croix , à la pointe E. de 1 île 

Sur la tète du grand môle, à gauche de l'entrée du port 

Sur le plateau voisin de l'anse de Goulfar, partie S. O. de l'île 

Sur un monticule situé à 55o m à l'O. de la pointe picota le de l'île 

Sur l'écueil de la Teignouse, a 1 mille marin 1/2 fi S. 63° E. de la pointe de Quiberon 

Sur la tête de la jetée de l'Est _Jh*?e -, 

Sur la pointe de Porl-Navalo, côté droit de l'entrée du Morbihan 

Sur la pointe de Penlan, rive N. de l'embouchure dj: la Viiaine 

Sur le rocher du Four, à 3 milles marins 1/2 à l'O. djla pointe du Croisic. (A remplacer par un feu tournant.^ 
Le 1" à 45o m au N. 26* O. de l'église 1 

1 1 1 /> m o o r> 1 .. ( ^eur alignement donne la direction de la passe 

Le 2" a 4o au o. o. t. du 1" 



Côté N. de l'embouchure. — Les deux tours sont à 1,960" l'une de l'autre. — Directions. 3i*38' O. et N. 3i'38' E 



Sur la tête du nouveau môle 

Sur la pointe N. O. de l'île du Pilier, à 2 milles 1/3 de la pointe N. O. de l'île de Noirmouticr. 

Sur la pointe de la Noveillard, à gauche de l'entrée du port 

Sur la butte de Petite-Foule, à i,yoo m de la pointe N. O. de l'île 



Ces deux feux, vus l'un par l'autre, indiquent la direc- 
tion de la passe 



Le feu de la jetée, vu par le feu de la Chaume, donne 
la direction du grand chenal 



Sur la tête de la jetée, à droite de l'entrée du port 

Au fond du port, à 260™ du premier feu 

Sur le quai de la Chaume, côté O. de l'entrée du port. . 
Sur la tête de la grande jetée, côté E. de l'entrée du port. 

Sur le Grouin du Cou, a 7 milles au N. 32° E. du phare des Baleines 

Sur la pointe de l'Aiguillon, à 7 milles 1/2 au N. 5<) E. du port de Saint-Martin 

Sur la pointe N. O. de l'île de Ré 

Ile de Ré. — Sur l'angle saillant du demi-bastion, à ioo ra à l'E. de l'entrée du port. 

Sur les roches de la pointe S. E. de l'île de Ré 

A i4 m a l'E. de la tour de la Lanterne, côté gauchede l'entrée du port 

Sur la pointe N. O. de l'île d'Oleron 

Sur le fort , à la pointe S. de l'il e 

Sur la pointe de la Coubre, côté N. de l'embouchure de la Gironde 

Sur la tour de Terre Nègre, rive N. de rcmbouc.hsKS-i.c- la Gironde 

Sur la pointe dite du Corps de Garde, à 1 4o m de la tète de la jetée 

Sur le rocher de Cordouan 

Sur un échafaud en charpente élevé à 355 m au S. i/4 S. E. du fort de Grave , côté S. de l'embouchure 
de la Ghonde 



48. 41. 5. 

48. 54. 33. 

48. 52. 46. 

48. 40. 23. 

48. 38. 14. 

48. 44. 45. 

48. 38. 23. 

48. 36. 57. 



48. 28. 
48. 19. 
48. 2. 
48. 2. 
47. 47. 
47. 43. 
47. 38. 
47. 38. 
47. 20. 
47. 18. 
47. 20. 
47. 27. 
47. 29. 



0. 45. 4. 

0. 46. 28. 

0. 45. 33. 

0. 44. 38. 

0. 46. 38. 

0. 49. 28. 

0. 58. 0. 



1. 15. 12. 
1. 22. 40. 
1. 37. 35. 
1. 58. 3. 



2. 16. 7. 
2. 14. 5. 

2. 8. 59. 

1. 48. 44. 

2. 6. 32. 



2. 15. 20. 



2. 35. 43. 

2. 47. 41. 

2. 51. 24- 

3. 29. 1. 
3. 36. 36. 
3. 39. 38. 
3. 34. 1. 



3. 35. 58. 

3. 36. 11. 

3. 55. 15. 

3. 57. 20. 

4. 1. 18. 



4. 17. 30. 

4. 8. 40. 

3. 57. 1. 

3. 50. 32. 



4. 39. 24. 

5. 25. 26. 

5. 49. 42. 

6. 12. 48. 
6. 13. 23. 
6. 21. 51. 
6. 54. 20. 
6. 54. 49. 



31. 
50. 
40 
22. 
52 
17. 
55 
5. 
53 
43. 
32. 
27. 
10. 



47. 31. 
47. 17. 53. 



47. 14. 33. 

47. 15. 27. 

47. 16. 17. 

47. 2. 36. 

47. 6. 35. 

46. 43. 5. 

46. 43. 37. 



Sur un bâtiment mouillé vers le milieu de la longueur du banc deTallais, à 9,20o m au S. 4i° E. du 
fanal de Grave 



Sur la rive S. de la Gironde, à 8,200™ au S. 27 E. du phare de Tallais 

Sur l'embarcadère du port, rive gauche de la Gironde . . 

Sur le cap Ferret, a 3,ooo m au N. de l'entrée actuelle du bassin d'Arcachon . . . 
Sur la pointe de Saint Marlin-dc-Biarritz, au N. 5° 3o' O. de l'église de ce village. 
A l'entrée de la baie de Saint-Jean-deLuz, côté O 



MÉDITERRANÉE. 

Sur le mont Béarn, à 8oo ra au S. E. de l'entrée de Port-Vendres 

Sur le fort du Fanal, côté droit de 1 entrée du port 

Sur la tête de la jetée de 10. , côté gauche de l'entrée du chenal 

Sur la tête de la jetée de l'E., côté droit de l'entrée du chenal 

Sur le bastion S. E. du fort Brescou 

Sur le mont d'Agde ou de Saint Loup, à 5, 200™ au N. 66°3o'E. de l'embouchure de l'Hérault 

Sur le fort Saint-Louis, côté gauche de l'entrée du port 

Si, • • J r .!>• I r \ i' 1 ip 1 I) 1 \ Vus par le phare du fort Saint-Louis, ils indiquent la 
ur 1 amer voisin du lort Richelieu, a 1 aplomb 1 un de 1 autre j direction de la passe N. E 

Sur le môle N. O. du Grau du-Roi, à i 70 m à son extrémité 

Sur la rive gauche de l'embouchure du Vieux-Rhône, à 2 milles marins au S. E. 1//4 S. de la vieill 

tour de Saint-Gmcst . 

Sur la tête du môle, à gauche de l'entrée du port 

Sur la tour du fort, à droite de l'entrée du port 

Au pied de la tour du fort Saint-Jean, à gauche de l'entrée du port 

Sur la pointe dite Tète-de-More, à droite de l'entrée du port 

Sur le rocher de Planier, à 8 milles au S. O. de l'entrée du port de Marseille 

Sur le côté gauche de l'cn'rée du port 

Sur la tète du nouveau môle, à droite de l'entrée du port 

Sur le fort Btrouard, côté droit de l'entrée du port , à 1 1 o" au N. O. du nouveau fanal 

Sur la pointe S. de l'île, entre le cap d'Arme et le cap Roux 

Sur la pointe orientale de l'île 

Sur le cap Camarat 

Près la chapelle Nolre-Dame-de-la-Garde , à 1 mille 1/2 au S. d'Antihcs 

Sur la tête du môle oriental , à gauche de l'entrée du port 

Sur la tête du môle , à droite de l'entrée du port. . . .' 

Sur l'extrémité du cap de Punta-Rcvcllata, à l'entrée du golfe de Calvi 

Sur le point culminant de la grande île Sanguinaire, à l'entrée du golfe d'Ajaccio 

Sur le mont Pertusato, à 2 milles mnrins au S. E. de Bonifacio 

vSur la pointe de la Chiappa, côté S. de l'entrée du golfe de Porto-Vcccbio 



46. 29. 42. 

46. 29. 28. 

46. 20. 48. 

46. 16. *15. 

46. 14. 44. 

46. 12. 26. 

46. 8. 2. 



46. 2. 51. 

46. 0. 36. 

45. 41. 30. 

45. 38. 47. 

45. 37. 8. 

45. 35. 14. 

45. 34. 8. 



45. II. 55. 

44. 38. 43. 

43. 29. 38. 

43. 23. 43. 



42. 30. 

42. 31. 

43. 0. 
43. 16. 
43. 15. 
43. 17. 
43. 23. 



18. 
51. 
45. 
30. 
55. 
48, 



43. 32. 
43. 20. 



0. 



23. 41. 

6. 32. 
12. 18. 

4. 12. 
42. 45. 
17. 30. 
50. 50. 
45. 22. 
29. 28. 
33. 52. 
12. 20. 
23. 0. 
26. 20. 



4. 50. 20. 
4. 58. 18. 



4. 36. 1. 

4. 35. 12. 

4. 32. 3. 

4. 41. 54. 

4. 27. 10. 

4. 43. 9. 

4. 41. 8. 



4. 7. 59. 

4. 7. 44. 

3. 48. 28. 

3. 32. 58. 

3. 53. 57. 

3. 42. 6. 

3. 36. 39. 



3. 44. 51. 

3. 30. 55. 

3. 35. 34. 

3. 26. 38. 

3. 22. 3. 

3. 30. 39. 

3. 23. 48. 



3. 4. 55. 

3. 35. 15. 

3. 53. 28. 

4. 1. 30. 



0. 47. 15.E 

0. 46. 35. 

0. 43. 43. 

1. 6. 30. 
1. 9. 45. 
1. 9. 57. 
1. 21. 52. 



1. 47. 45. 



42. 2. 20. 37. 



43. 23. 

43. 17. 

43. 17. 

43. 11. 

43. 12. 

43. 10. 



39. 
45. 
43. 
57. 
50. 
21. 



42. 59. 

43. 2. 
43. 12. 
43. 33. 
43. 35. 
42. 41. 
42. 35. 
41. 52. 
41. 22. 
41. 35. 



0. 
47. 

3. 
51. 

9. 
48. 
10. 
50. 
10. 
10. 



2. 38. 56. 

3. 1. 26. 
3. 1. 15. 

2. 53. 35. 

3. 11. 45. 
3. 16. 27. 



3. 52. 10. 

4. 10. 24. 
4. 20. 16. 
4. 47. 47. 
4. 47. 31. 
7. 0. 45. 
0. 23. 10. 
6. 15. 30. 

6. 51. 0. 

7. 0. 20. 



1 

2 

3 

4 

5 

6 

7 

8 

9 

10 

11 

12 

13 

14 

15 

16 

17 
18 
19 
20 
21 
22 

23 
24 

25 

26 

27 

28 

29 

30 

31 

32 

33 

34 

35 

36 

37 

38 

39 

40 

41 

42 

43 

44 

45 

46 

47 

48 

49 

50 

51 

52 

53 

54 

55 

56 

57 

58 

59 



G0 
61 
62 
63 
64 
65 
M 
67 
68 
69 
70 
71 
72 
73 
74 
75 

76 

77 
78 
79 
80 
81 
82 
83 
84 
85 
86 
87 
88 
89 
90 
91 
92 
93 
94 
95 
96 
97 
98 

99 

100 

101 
102 
103 
104 
105 



106 
107 
108 
109 
110 
111 
112 
113 
114 

115 

116 

117 
118 
119 
120 
121 
122 
123 
124 
125 
126 
127 
128 
129 
130 
131 
132 
133 



CAIUCTEKM 



Tournant . 
Fixe 



Fixe 

Tournant 

Fixe. Feu rouge. 

Fixe 

Tournant 

Fixe. Feu rouge. 



Varié par des éclats rouges 

Fixe 

Fixes 



Varié par des éclats. . 
Fixe. . 



Système mobile. 



INTEnVAI.I.rS 

de temps 

entre 

les retours 

des éclats 

des feux 

changeants. 



1 a """ 



1--1/2 



1/2 



ÉLÉVATIONS 

des feux 
au-dessus 

des 

plus hautes 

mers. 



Tournant 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats 

Fixes , 

Fixe. 



Fixe 



Fixe 

Fixe 

Fixe. Feu nage. . . . 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe , 

Varié par des éclats . 
Fixe 



1""* 1/3 



3™ 



Fixes. 



Fixes. 



Tournant 

Fixe 

Varié par des éclats. . 

Fixe 

Fixe. Feu rouge. . . . 

Fixe , 

Tournant 

Fixe , 

Fixe. Feu ronge. . . . 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Varié par des éclats. 
Varié par des éclats . 

Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats rouges. 
Fixe, l'eu rouge. . . . 
Fixe 



1/2— 

3-" 



Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats . 

Fixe 

Tournant 

Varié par des éclats.. 
Fixe 

Varié par des éclats rouges 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Varié par des éclats.. 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe. Feu rouge 

Fixes 



Fixe 

Varié par des éclats. 

Fixe 

Varié par des éclats. , 

Fixe , 

Fixe 



fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe. Feu ronge. 

Fixe 

Fixe.. 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 



1/2- 



2 mi0 3/4 



1/2- 

4™ 



1/2" 
41 



2 »; a 

41. 



1-fc 3/4 



Fixe. 



Flottant. 



Fixe. Feu rouge. 

Fixe 

Fixe 

Tournant ..... 
Fixe 



Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

Fixes 

Varié par des éclats . 



Fixe. 



Fixe , . . . . 

Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats. 

Tournant 

Fixe , 



Fixe 

Fixe 

Varié par des éclats. 

Fixe 

Tournant 

Fixe 

arié par des éclats. 

Fixe 

Fixe 

\ arié par des éclats. . 

Tournant 

■'ariV par des éclats. . 



I-u, 



1/2» 



3 mi, 

1/2- 



Mèlret. 

59. 

7. 
26. 
29. 
38. 

5. 
10. 
59. 

5. 
11. 
49. 
16. 
16. 
20. 
28. 
11. 

7 . 

12. 

93. 

' 9. 

130. 

12. 

121. 

12. 

12. 

8. 

10. 
9. 
6. 

10. 

12. 

28. 
9. 

42. 

17. 

11. 

86. 

11. 
7. 

13. 

72. 

20. 

20. 

18. 

10. 
48. 
80. 
47. 
8. 

10. 
75. 
45. 
51. 
14. 
87. 
68. 
33. 
18. 
69. 



83. 
54. 
45. 
79. 
41. 
36. 
59. 
52. 
9. 
84. 
26. 
18 



22. 
16. 
17. 

4. 
10. 
34. 
39. 

8. 
32. 
18. 
54. 

7. 
15. 
36. 

7. 
18. 
10. 
26. 
16. 
22. 
14. 
50. 
17. 
20. 
36. 
11. 
63. 

12. 

10. 

17. 
6. 
51. 
73. 
35. 



229. 

30. 

10. 
9. 

18. 
126. 

25. 

60. 

20. 

38. 

16. 

30. 
9. 

19. 

40. 

28. 

12. 

25. 

80. 

75. 
130. 
103. 

15. 

16. 

88. 

98. 

99. 

66. 



Va par le Sous-Secrétaire d'État des Travaux publics, 
Signé LEGRAND. 



IMPRIMLIUE ROYALE. — Août 1340. 



Le présent tableau dressé par l'Inspecteur divisionnaire, Secrétaire de la Commission des Phares, 

Signé L. FRESNEL. 



ronrÉES 



MiUu. 

24. 
6. 

15. 
18. 

2. 

4. 
22. 

1. 

9. 
10. 

6. 

6. 

9. 
15. 

9. 

4. 
10. 
18. 

6. 
18. 

9. 

20. 
10. 
10. 

9. 

8. 

6. 

6. 

0. 

4. 
10. 

4. 
15. 

9. 

9. 
10. 

9. 

9. 

9. 
22. 
10. 

9. 
10. 

3. 
18. 
18. 
15. 

3. 
10. 
18. 
18. 
10. 
10. 
12. 
24. 
15. 

4. 
10. 



18. 
18. 
20. 
18. 
22. 
15. 
18. 
10. 

9. 
27. 

9. 
10. 

6. 

9. 

9. 

5. 

6. 

6. 
12. 
14. 

8. 
18. 
10. 
18. 

9. 

9. 
10. 

9. 

9. 

9. 
18. 

6. 
14. 
10. 
18. 
10. 
10. 
10. 
6. 
24. 

9. 

9. 

8. 

4. 
18. 
20. 
10. 



18. 
10. 
10. 

6. 

9. 
27. 
12. 

4. 
15 

18. 

9. 
10. 

9. 

9. 
20. 

9. 

9. 
10. 
20. 
15. 
27. 
18. 

9. 
10. 
18. 
20. 
27. 
20.